Visite du pape en Angola: Deux morts dans un mouvement de foule
Actualisé

Visite du pape en AngolaDeux morts dans un mouvement de foule

Deux jeunes gens sont morts dans une bousculade devant un stade de Luanda où le pape a rencontré samedi la jeunesse angolaise.

Selon l'agence portugaise Lusa, l'incident s'est produit à l'ouverture des portes du stade.

«Nous n'avons pas de détails sur les circonstances du drame et sur l'identité des victimes», a indiqué Federico Lombardi, porte- parole du Vatican. Il a ajouté qué que le «Saint Père évoquera ce drame lors de la messe qu'il doit célébrer dimanche sur une vaste esplanade de Luanda».

L'agence portugaise Lusa a indiqué de son côté qu'un garçon et une fille étaient morts et 18 personnes blessées dans une bousculade à l'entrée du stade des Coqueiros, citant des sources hospitalières. Selon un autre source, les deux victimes sont des jeunes filles.

Le drame s'est produit au moment où des milliers de personnes se ruaient vers l'entrée du stade, à l'ouverture des portes, quatre heures et demie environ avant l'arrivée du pape dans le stade. Plus de 30.000 personnes ont assisté au rassemblement de la jeunesse dans ce stade, selon des responsables de la police.

La Direction nationale d'enquête criminelle tente d'élucider les circonstances de la mort des deux jeunes gens, a encore indiqué Lusa, sans plus de précisions. Cette rencontre avec des milliers de jeunes dans le stade était le point fort de la deuxième journée de la visite du pape en Angola.

(ats)

Ton opinion