Genève – Deux nouveaux incendies au Lignon

Publié

GenèveDeux nouveaux incendies au Lignon


Après les trois feux de caves qui ont frappé la cité verniolane cette semaine, les pompiers ont dû intervenir pour des containers en feu, samedi soir. Le dispositif a été adapté entre-temps.

par
Léonard Boissonnas
1 / 7
Les pompiers sont intervenus une première fois vers 18h pour un container en feu, au 61 avenue du Lignon.

Les pompiers sont intervenus une première fois vers 18h pour un container en feu, au 61 avenue du Lignon.

© Incendie Secours Genève 
D’importants moyens ont été déployés, dont la grande échelle pour vérifier les appartements.

D’importants moyens ont été déployés, dont la grande échelle pour vérifier les appartements.

© Incendie Secours Genève 
Lecteur-reporter 

Encore des incendies au Lignon, samedi. Cette fois, il ne s’agissait pas de feux de caves, comme les trois qui se sont déclarés cette semaine au sous-sol d’une des tours de la cité verniolane, mais de deux feux de containers, qui se trouvaient dans des barres d’immeubles localisées un peu plus loin sur l’avenue du Lignon.

Etages enfumés

Les pompiers ont reçu douze appels pour le premier sinistre, un peu avant 18h. Arrivés au no 61 en quatre minutes, les hommes du feu ont constaté que la fumée se dégageant du container en plastique, situé dans un local à poubelles, était montée dans les étages de l’immeuble, qui en compte quinze. Les habitants étaient sortis par eux-mêmes, précise le lieutenant Nicolas Millot, officier de communication du Service d’incendie et de secours de la Ville de Genève (SIS). Les pompiers ont évacué le container pour l’éteindre à l’extérieur du bâtiment et ont procédé à la ventilation des lieux. Le feu a été éteint à 18h27 et les locataires ont pu rentrer chez eux à 18h58. Le SIS a terminé son intervention à 19h25.

Rebelote quelques heures après, vers 0h16, au no 55, où un autre container avait pris feu. Là aussi, la fumée s’était propagée dans les étages et les habitants avaient évacué par eux-mêmes. Le sinistre a été éteint à 0h39 et les pompiers ont quitté les lieux à 1h27.

Moyens importants

Ces incendies n’ont fait aucun blessé. Dans les deux cas, le SIS a dépêché cinq véhicules, dont deux ambulances, avec 22 sapeurs. Ceux-ci ont été appuyés par dix pompiers volontaires de Vernier, venus avec deux véhicules. Beaucoup de forces de police, tant cantonales que municipales, étaient également sur place.

Si le nombre d’intervenants était conséquent, c’est que, au vu de la série d’incendies de cette semaine, le SIS a augmenté son dispositif d’engagement au Lignon, avec davantage de moyens envoyés sur place et une chaîne de commandement adaptée. «Le but est de répondre de manière massive au cas où des habitants se retrouveraient coincés par la fumée dans les étages, souligne Nicolas Millot. Dans ces cas-là, le temps est notre ennemi.»

Bloquer la porte avec un linge mouillé

Le porte-parole du SIS rappelle qu’à la moindre suspicion de fumée, il ne faut pas hésiter à appeler le 118. Il conseille en outre de rester chez soi, de bloquer le bas de la porte d’entrée avec un linge mouillé, de fermer toutes les fenêtres et portes des pièces pour empêcher la fumée de se glisser dans le logement et de s’annoncer auprès des pompiers.

Cinq interventions au Lignon sur 127

Depuis le début de l’année, le SIS est intervenu à 18 reprises au Lignon, tout type de sinistre confondu (feux d’appartement, de poubelles, de caves, ou inondations). Outre les cinq sinistres de cette semaine dans la cité verniolane, les pompiers ont également dû mener de nombreuses autres interventions. Ils ont été sollicités en effet à 127 reprises depuis mercredi, notamment avec les chutes de neige de vendredi. Un chiffre qui se situe dans la moyenne, précise Nicolas Millot.

Les pompiers au Lignon dans la nuit de mercredi à jeudi:

© Incendie Secours Genève 

L’intervention de jeudi soir:

© Incendie Secours Genève 

Ton opinion