Nuits lausannoises: Deux nouvelles bagarres en ville de Lausanne

Actualisé

Nuits lausannoisesDeux nouvelles bagarres en ville de Lausanne

Deux bagarres se sont produites à Lausanne dans la nuit de samedi à dimanche, mobilisant plus de 50 agents. Un homme a notamment été blessé lors d'un affrontement rue St-Martin.

Au total, 54 policiers sont intervenus avec casques, boucliers et sprays au poivre.

Au total, 54 policiers sont intervenus avec casques, boucliers et sprays au poivre.

Deux bagarres se sont produites à Lausanne dans la nuit de samedi à dimanche. La première a opposé vers 04h00 plusieurs dizaines de personnes près du Casino de Montbenon, mobilisant plus de 50 agents. Un peu plus tard, un homme a été blessé lors d'un autre affrontement rue St-Martin.

La première échauffourée dont la cause n'a pas été identifiée s'est produite après une fête privée au Casino de Montbenon, a expliqué à l'ats Jean-Philippe Pittet, porte-parole de la police de Lausanne. Les antagonistes, répartis en différents groupes, se trouvaient dans une foule de quelque 300 noctambules.

«Devant l'hostilité des participants qui ont notamment jeté des bouteilles contre les forces de l'ordre, les 40 agents municipaux ont fait appel à des collègues de la police cantonale et de la polouest», a expliqué le porte-parole.

Au total, 54 policiers sont intervenus avec casques, boucliers et sprays ou poivre. Ils en ont fait usage à plusieurs reprises afin de maîtriser la situation et de disperser les belligérants. Personne n'a été blessé.

Morceau de verre

Durant la même nuit, vers 05h00, la police est intervenue sur la rue Saint-Martin à la suite d'un appel téléphonique signalant la présence d'un homme blessé lors d'une bagarre. Plusieurs dizaines de noctambules se trouvaient à cet endroit. Les 35 agents lausannois engagés ont notamment dû sécuriser le secteur pour permettre l'intervention des ambulanciers.

Le blessé, touché au dos, probablement au moyen d'un morceau de verre, a été conduit à l'hôpital. Sa vie n'est pas en danger. Lors de cette intervention, un individu qui perturbait le travail des secouristes a tenté à plusieurs reprises de frapper les agents. Un autre individu a donné un coup de poing au visage d'un policier.

Plusieurs interpellations

Plusieurs personnes ont été interpellées et seront entendues par la police judiciaire de Lausanne. «Les trois phénomènes qui forment un contexte délicat pour les agents étaient de nouveau réunis, à savoir la foule, l'anonymat et l'alcool», a relevé M. Pittet. (ats)

Ton opinion