Actualisé 27.12.2013 à 19:52

Grisons et Uri

Deux personnes tuées par des avalanches

La mort blanche a fait deux victimes en quelques heures: une a Realp (UR), l'autre à Saint-Moritz (GR). Le risque d'avalanche est élevé dans presque toutes les régions alpines.

de
woz/ofu/ats

Deux avalanches - dont une mortelle - se sont déclenchées vendredi matin vers 10h45 au sein du domaine skiable de Piz Nair, sur les hauts de Saint-Moritz (GR). L'information a été confirmée dans la matinée par la police cantonale. Deux personnes ont été ensevelies. L'une d'elles est décédée.

Selon un lecteur, la coulée est descendue jusque sur une piste balisée. Un autre explique: «La pente de laquelle l'avalanche est partie se trouve entre deux pistes ski. Juste avant le drame j'ai hésité à prendre cette route, mais j'y ai renoncé. Je savais que beaucoup de neige était tombée durant la nuit et que ça pouvait être dangereux.»

Les deux touristes skiaient à une trentaine de mètres du sommet, lorsque la coulée fatale s'est abattue sur eux. L'un des deux hommes, un Suisse de 50 ans, a été emporté sur 800 à 1000 mètres. Les sauveteurs ont retrouvé son corps sans vie. L'autre, un Allemand de 35 ans, a pu éviter l'avalanche de justesse. Il est sain et sauf mais en état de choc, indique à l'ats une porte-parole de la police grisonne.

Coulée simultanée sur la piste

Presque simultanément, une autre avalanche s'est produite dans le même domaine skiable de la station de Haute-Engadine. Cette seconde coulée est descendue sur une piste mais elle n'a emporté aucun skieur. Dans les deux cas, l'origine de l'avalanche est pour l'heure encore inconnue.

A la mi-journée, une autre avalanche a frappé un groupe de trois skieurs qui faisaient du hors-piste à Davos, dans le domaine du Jakobshorn. L'un d'entre eux a été emporté par la coulée. Les sauveteurs ont pu le retrouver. Blessé, il a été héliporté à l'hôpital. Ses deux compagnons sont sortis indemnes de l'avalanche.

Irlandais emporté à Realp

Jeudi, un adepte du ski de randonnée avait déjà perdu la vie dans une avalanche dans le canton d'Uri. L'accident s'est produit au sud de Realp, a annoncé vendredi la police cantonale uranaise.

La victime, un Irlandais âgé de 27 ans résidant dans le canton de Zurich, a été signalée disparue jeudi vers 21h20. Les conditions météo et la neige ont rendu impossible le lancement de recherches, a précisé la police. Vendredi matin, un pilote d'hélicoptère a découvert une coulée de neige descendue la veille. Le Secours alpin suisse et la Rega ont alors entrepris des recherches, mais n'ont pu que constater le décès du randonneur.

Le danger d'avalanche est marqué dans les Alpes, rappelle l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF).

Quatre avalanches et deux morts en France

Un jeune skieur, âgé de 15 à 20 ans, est décédé à l'hôpital après avoir été emporté par une avalanche à Serre-Chevalier, sur une partie hors-piste située sous des télésièges. De même, vendredi à la mi-journée, un gardien de refuge de 50 ans qui rejoignait à peau de phoque un refuge de Courchevel avec son fils, dans la vallée des Avals, en Savoie, a également trouvé la mort dans une avalanche. Son fils est ressorti indemne.

Par ailleurs, deux avalanches se sont produites vendredi matin dans les stations de La Clusaz, en Haute-Savoie, et Val-Thorens, en Savoie, emportant plusieurs skieurs pratiquant du hors-piste. A la Clusaz, l'avalanche a été lancée par un petit groupe de 5 ou 6 skieurs et surfeurs qui évoluaient en dehors des pistes balisées. Deux des personnes, un homme de 33 ans et une femme de 38 ans ont été emportées par cette coulée de 100 mètres de large. Les deux victimes, en état d'urgence absolue, ont été transportées par hélicoptère médicalisé à l'hôpital d'Annecy où leur pronostic vital demeurait engagé vendredi soir. A Val-Thorens, c'est un groupe de 7 personnes pratiquant le hors-piste qui est à l'origine d'une coulée de neige. Trois personnes ont été ensevelies, deux à hauteur de la taille, une autre sous 1,50 mètre de neige. Retrouvée par les secours en arrêt respiratoire, celle-ci a pu être réanimée et hospitalisée à Moutiers. -AFP

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!