Actualisé 06.09.2012 à 12:37

Affaire VaroneDeux pierres? «Un mensonge éhonté»

L'avocat du chef de la police valaisanne monte au créneau pour défendre son client et dénoncer un mensonge.

de
cbx

L'avocat de Christian Varone a nié, jeudi, que le chef de la police valaisanne ait pris deux pierres dans ses valises, selon une information du site du «Nouvelliste». L'homme de loi, Philippe Loretan, affirme que son client n'a pris qu'une seule pierre, contrairement aux informations révélées par la RTS, mercredi soir.

Philippe Loretan n'hésite pas à parler de «mensonge éhonté et particulièrement grave» face à ces informations. Il déplore que celles-ci soient parues le jour précédent l'assemblée générale du PLR. Le commandant Christian Varone est en effet l'un des trois candidats de son parti au poste de conseiller d'Etat, pour mars 2013.

Le chef de la police valaisanne, qui s'était illustré lors de l'accident de car de Sierre, en mars dernier, a depuis lors perdu de son crédit après avoir été interpellé en Turquie pour avoir tenté de ramener un vestige archéologique. La justice turque doit entendre le Valaisan le 25 septembre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!