Actualisé 13.01.2019 à 14:57

France voisine

Deux pisteurs tués par des explosifs en Haute-Savoie

Des explosifs prévus pour faire partir les avalanches se sont déclenchés accidentellement, dimanche, tuant deux personnes.

Les faits se sont produits, alors que les pisteurs voulaient sécuriser le domaine skiable.

Les faits se sont produits, alors que les pisteurs voulaient sécuriser le domaine skiable.

AFP/Photo d'illustration

Deux pisteurs artificiers de la station de ski de Morillon (Haute-Savoie) ont été tués accidentellement dimanche matin en manipulant des explosifs destinés au déclenchement préventif d'avalanches, a-t-on appris de sources concordantes.

L'accident s'est produit vers huit heures trente à 1'880 mètres d'altitude alors que les deux hommes, âgés de 44 et 53 ans, «procédaient au plan d'intervention et de déclenchement des avalanches» (PIDA) mis traditionnellement en place par chaque station avant l'ouverture des pistes, ont indiqué les secours.

Selon les premiers éléments de l'enquête, qui a été confiée au Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix (Haute-Savoie), les deux pisteurs de la station manipulaient les explosifs lorsque le drame est survenu. Les enquêteurs se trouvaient sur les lieux du drame à la mi-journée pour procéder aux premières constatations.

«Une explosion a eu lieu pendant qu'ils manipulaient des explosifs», ont précisé à l'AFP les pompiers de Haute-Savoie, qui se sont rendus sur les lieux du drame en appui des pisteurs-secouristes de la station et des gendarmes du PGHM.

«L'accident a eu lieu sur une ligne de crête située entre les stations de ski de Morillon et des Carroz», a précisé à l'AFP le lieutenant-colonel Stéphane Bozon, commandant du PGHM de Chamonix. Les enquêteurs ont achevé leur travail de constatations vers 14:30 avec la levée des corps des deux victimes.

Dans un communiqué, le Grand Massif - association de domaines skiables dont fait partie la station de Morillon - a tenu à exprimer son «entière solidarité avec les proches de leurs deux collègues et amis».

Danger d'avalanches «fort»

Météo France avait mis en garde samedi contre un risque d'avalanches «fort» (niveau 4 sur une échelle de 5) dimanche en Savoie et en Haute-Savoie en raison des chutes de neige sur les massifs de ces départements dans la nuit de samedi à dimanche qui risquaient de fragiliser le manteau neigeux.

Ce dernier deviendra «très instable dimanche dans ses couches supérieures», multipliant les risques de déclenchements, «même de faible dénivelé, y compris loin des crêtes», avait souligné de son côté la préfecture de Haute-Savoie.

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!