Actualisé 15.03.2009 à 20:26

Proche-OrientDeux policiers israéliens tués en Cisjordanie

Deux policiers israéliens ont été tués dans une fusillade dimanche en Cisjordanie, rapportent la police et les services de secours.

Cette attaque a été revendiquée par un groupe agissant au nom d'un leader du Hezbollah tué en février 2008 à Damas.

«Deux policiers qui circulaient dans la vallée du Jourdain ont été tués par balles. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un attentat», a affirmé le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld.

Il a précisé que d'importantes forces de police et de l'armée, arrivées sur place, avaient lancé des «opérations de ratissage» pour tenter de retrouver la trace des auteurs de l'attaque. Selon le site du quotidien Haaretz, l'un d'entre eux a été tué sur le coup tandis que le deuxième est décédé peu après l'arrivée des premiers secours.

L'attaque a été revendiquée par le «groupe Imad Moughnieh». Ce groupe, à l'origine de la revendication qui n'a pu être authentifiée, se manifeste rarement. Il a toutefois déjà signé des attaques anti-israéliennes depuis la mort de ce chef du Hezbollah, pour laquelle Israël réfute toute responsabilité.

Colonies

La vallée du Jourdain, qui s'étend sur 70 kilomètres le long de la frontière avec la Jordanie, représente un tiers de la superficie de la Cisjordanie, occupée par Israël depuis 1967.

Depuis le début de l'Intifada, en septembre 2000, Israël a limité les mouvements des Palestiniens dans ce secteur, leur interdisant notamment d'utiliser la route 90, le principal axe routier nord-sud traversant la Cisjordanie.

Israël a établi 26 implantations civiles et quatre militaires dans cette vallée, où vivent quelque 7000 colons. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!