snowboard: Deux potes zurichois font coup double en halfpipe
Actualisé

snowboardDeux potes zurichois font coup double en halfpipe

Iouri Podlatchikov et Markus
Keller ont dominé, à Davos,
la compétition inscrite au Ticket To Ride Tour (TTR).

par
Sandra Imsand
Davos

«C'est super comme sensation», s'exclame Markus Keller.

«J'ai vécu pendant sept ans à Davos, c'est un peu ma deuxième maison. En plus, je ne suis battu que par Iouri, qui est mon ami et le seul concurrent par qui je peux accepter de me faire devancer», plaisante-t-il.

L'ex-champion du monde de la discipline a de quoi sourire: sa deuxième place à cette épreuve classée 6 étoiles au TTR lui permet d'empocher un chèque de 11 000 dollars. De plus, ce doublé suisse est de bon augure à un mois du début des JO.

Pourtant, en finale, l'ancien champion du monde de halfpipe n'a pas montré un run très technique. C'est la hauteur de ses figures (plus de 4 m au-dessus du bord du pipe) qui a impressionné les juges.

«Je sais que pour espérer remporter une médaille à Vancouver, il faut intégrer au moins deux double corks (lire ci-contre) dans son run, explique Keller. Je maîtrise cette figure, mais quand j'ai vu le passage de Podlatchikov, qui en a réussi deux dans son run, j'ai compris qu'il me fallait un passage parfait pour espérer le battre.»

Un saut interdit?

Le double cork, double saut périlleux arrière, est le must

en halfpipe. Mais il pourrait bien ne pas être autorisé aux Jeux en raison de sa dangerosité. En cause: l’accident survenu à Kevin Pearce le 31 décembre. L’Américain testait cette figure lorsque sa tête a touché le bord du halfpipe. Malgré le casque, Pearce a subi un grave traumatisme crânien. Ses jours ne sont plus en danger, mais il est toujours dans le coma. «Ce genre d’histoire fait peur, mais moi, je me sens plus en sécurité en faisant le double cork que 4 tours sur moi-même», relativise Markus Keller.

Ton opinion