Publié

M6Deux Romands dans «L’amour est dans le pré»

Pour la première fois depuis le lancement du programme, en 2005, deux agriculteurs en quête de l’âme soeur habitent notre coin de pays.

Jean-Daniel et Paulette, les deux Suisses de la saison 16 de «L’amour est dans le pré».

Jean-Daniel et Paulette, les deux Suisses de la saison 16 de «L’amour est dans le pré».

François Glories/Abacapress/M6

Fans de l’amour et de l’agriculture, à vos agendas! La saison 16 de «L’amour est dans le pré» sera lancée le 1er février 2021, sur M6, avec la diffusion des premiers portraits des célibataires. Et parmi les douze hommes et femmes à la recherche de la personne qui les fera vibrer, deux Suisses. Une première.

Paulette, 62 ans, Valais

Paulette 

Paulette

François Glories/Abacapress/M6

Cette éleveuse d’ânes qui tient une buvette d’altitude en été et un bar à neige l’hiver est décrite comme une «femme lumineuse, ouverte, spontanée, naturelle, franche et directe, avec une grande force intérieure». Mère de deux enfants, Paulette a été mariée et a mis plusieurs années à se remettre de cette relation.

Cette Valaisanne végétarienne cherche aujourd’hui l’amour et aimerait partager sa vie avec un homme âgé de 60 à 65 ans «ouvert, curieux, sensible à l’écologie, avec du savoir-vivre, joyeux, qui aime les animaux et la montagne».

Jean-Daniel, 53 ans, canton de Berne

Jean Daniel

Jean Daniel

François Glories/Abacapress/M6

Vigneron et éleveur de vaches d’Hérens, ce Bernois est également un grand fan de Johnny Hallyday. Jean-Daniel est papa d’une fille de 17 ans dont il a partagé la vie de la maman pendant neuf ans. «Totalement chaste depuis quatre ans», il explique avoir un peu perdu confiance en lui et dans les femmes. Il est cependant prêt à retrouver l’amour.

La femme idéale de cet homme capable d’identifier différents cépages du premier coup d’oeil devra avoir entre 45 et 55 ans et être «sincère, fidèle, calme, aimer la terre, les animaux et la nature» et aura pour mission de lui redonner foi en l’amour. Pour mettre toutes les chances de son côté, Jean-Daniel a choisi de ne plus travailler autant qu’avant afin de pouvoir consacrer du temps à celle qui partagera sa vie.

(jfa)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
81 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

heureusement

14.01.2021 à 23:27

heureusement que je ne verrais pas ces programmes du fait que j' habite loins de a Suisse, alors bon courage à vous autres

Béret Baguette Saucisson

14.01.2021 à 20:42

Comme si cette femme ne pouvait pas s'en trouver un en Suisse, surtout si elle tient des buvettes d'alpage elle doit avoir l'occasion de faire des rencontres de randonneurs qui peut-être sont seuls aussi. En plus elle aura de la peine à se trouver un bon français qui doive vivre avec une végétarienne !

Annabelle

14.01.2021 à 09:16

Désolé de le dire mais, à la lecture du souhait du genre de compagne de Jean-Daniel, l'image que cela renvoie c'est qu'il ne cherche pas une femme mais plutôt un compagnon à quatre pattes... Calme, fidèle, sincère... Va falloir qu'il choisisse mieux ses mots et surtout qu'il demande d'avoir quelqu'un de vivant à ses côtés et qu'il le soit également... Calme... Adieu les fêtes entre amis, bonjour les soirées planplan... Sincère... On en rêve tous mais faut rester lucide... Fidèle... C'est révélateur de ce qui s'est passé... Bonjour pour qu'il te fasse confiance, va falloir te lever tôt et t'accrocher... À moins que t'aies vécu le même truc et que ça vous rapproche mais au-delà de çà... Va falloir quand même que tu t'accroches et que tu te lèves tôt... Forcément, tu vas vivre à la ferme... Allez, bon courage et, je souhaite à Jean-Daniel de trouver chaussure à son pied...