Chine: Deux séismes en Asie tuent près de 90 personnes
Actualisé

ChineDeux séismes en Asie tuent près de 90 personnes

Au moins 74 personnes ont trouvé la mort dans un séisme survenu dimanche au Kirghizstan, en Asie centrale, a annoncé le gouvernement kirghize.

Lundi, un autre tremblement de terre a eu lieu au Tibet, faisant neuf morts, selon l'agence officielle Chine Nouvelle.

Dans le sud du Kirghizstan, ex-république soviétique, le séisme de magnitude 6,6 selon l'Institut de géophysique américain (USGS) a eu lieu vers 21h52 locales (17h52 suisses). Il a détruit un village d'un millier d'habitants, Noura, près de la frontière chinoise.

«Le nombre de victimes a atteint 74 personnes», a indiqué à le service de presse du Premier ministre kirghize Igor Tchoudinov. Parmi les morts, dont le nombre n'a cessé d'augmenter au fil de la journée, figurent 41 enfants, a précisé le vice-ministre de la Santé, Madamin Karataïev. Selon le ministère des Situations d'urgence, plus de 100 personnes ont été blessées et 128 maisons ont en outre été détruites.

Le séisme est survenu dans la région d'Alaï, montagneuse et difficile d'accès à quelque 400 km au sud de la capitale kirghize, Bichkek. Située près des frontières avec le Tadjikistan et l'Ouzbékistan, la zone est également densément peuplée et en proie à des tensions ethniques.

Secours supplémentaires

Lundi, les sauveteurs continuaient leurs recherches pour tenter de retrouver des survivants sous les décombres. «Des brigades supplémentaires de sauveteurs et de médecins ont été envoyées sur place. La Croix Rouge fournit de la nourriture, des tentes, des couvertures aux victimes», a indiqué le vice-ministre.

Noura, situé à 50 km de l'épicentre du séisme, comptait avant la secousse 961 habitants. «Les maisons étaient vétustes, en argile et en paille, c'est pourquoi elles ont été complètement détruites», a estimé le directeur de l'Institut de sismologie à Bichkek, Kanatbek Abdrakhmatov. Celui-ci n'a pas exclu d'autres secousses «dans les cinq ou sept prochains jours».

Le président kirghize Kourmanbek Bakiev devait se rendre sur place pour contrôler personnellement les opérations de sauvetage et l'aide fournie aux victimes, a indiqué la présidence.

Aide russe

Le président russe Dmitri Medvedev a adressé ses condoléances aux Kirghizes. Il a ordonné à son gouvernement d'accorder une aide aux victimes.

Un avion de transport Il-76 doit décoller mardi de Moscou pour le Kirghizstan afin de fournir une aide humanitaire, notamment des tentes à ceux dont les maisons ont été détruites, a indiqué le ministère russe des Situations d'urgence, cité par l'agence Interfax.

Près de Lhassa

Au Tibet, le séisme de magnitude 6,3 s'est produit lundi à 16h30 locales (10h30 suisses) dans une zone peu peuplée située à 84 km à l'ouest de la capitale Lhassa, a indiqué le Bureau sismologique d'Etat cité par Chine Nouvelle, dont la mesure concorde avec celle de l'USGS. Les autorités avaient annoncé un bilan de 30 morts, avant de la revoir à la baisse, à neuf victimes.

La secousse a été fortement ressentie à Lhassa. Les correspondants de l'agence officielle n'ont fait état d'aucun dégât toutefois dans la capitale tibétaine, notamment sur le palais du Potala, résidence du dalaï lama, chef spirituel des Tibétains, avant son exil en Inde en 1959.

L'épicentre du séisme se situe près de la localité de Ningzhong, a indiqué le directeur du département sismique tibétain cité par Chine Nouvelle. Il a précisé que des maisons s'étaient effondrées. (ats)

Ton opinion