Actualisé 02.10.2008 à 05:12

Aviation militaire

Deux Super-Etendard de la marine s'abîment au nord de Morlaix.

Deux avions de chasse Super-Etendard se sont abîmés en mer mercredi vers 17h10 à 27 kilomètres au nord de Morlaix (Finistère) pour une raison encore indéterminée.

Un pilote a pu s'éjecter et a été récupéré «apparemment en bonne santé», tandis que les recherches se poursuivaient pour retrouver celui de l'autre appareil.

L'accident s'est produit lors d'une mission d'entraînement auquel participaient quatre Super-Etendard modernisés (SEM) de la Marine nationale, appartenant à la flotille 11F de la base de l'aéronautique navale de Landivisiau (Finistère).

Selon un communiqué du service d'information et de relations publiques des armées-Marine , le pilote du premier avion a pu s'éjecter. Il a été rétrouvé dans son «dinghy», canot de sauvetage gonflé lors de la séparation du pilote et du siège, après l'éjection. Récupéré par un hélicoptère, le militaire est «apparemment en bonne santé» et a été placé en observation médicale.

Les recherches se poursuivaient pour retrouver le deuxième pilote. Les secours, selon le communiqué, ont «retrouvé son canot de survie, sans personne à bord». Quatre vedettes de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), un hélicoptère de la Sécurité civile, un hélicoptère Lynx et un avion Falcon 50 de la Marine, une vedette de la gendarmerie maritime participaient aux recherches.

Le chasseur de mines Lyre a en outre apareillé de Brest et devait arriver sur zone dans la nuit pour localiser les épaves, qui se situeraient à environ 60m de profondeur, précise le SIRPA-Marine. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!