Ski de fond: Deux titres, en attendant les Jeux Olympiques
Actualisé

Ski de fondDeux titres, en attendant les Jeux Olympiques

Ce week-end, Dario Cologna a été sacré deux fois champion de Suisse. De bon augure quelques semaines avant Sotchi.

par
Robin Carrel
Leysin
Le fondeur grison a surclassé tous ses rivaux helvétiques, samedi et dimanche à Leysin.

Le fondeur grison a surclassé tous ses rivaux helvétiques, samedi et dimanche à Leysin.

Depuis sa déchirure des ligaments de la cheville droite en novembre, le Grison vit un contre-la-montre perpétuel. Son but: arriver à 100%, ou à peu près, en Russie au mois de février. Le skieur du Val Müstair a passé un nouveau palier, en remportant samedi le 15 kilomètres en style classique et, le lendemain, la poursuite des Championnats de Suisse de Leysin.

Certes, l'opposition n'avait rien à voir avec ce qui l'attend sur le tracé olympique de Laura, dans la station de Krasnaïa Poliana, mais Cologna voit gentiment arriver le bout du tunnel. «Ce week-end est positif et je suis content de mes prestations. Ma cheville me fait encore un peu souffrir, car elle manque encore d'un peu de mobilité. En style classique, notamment. Je vais avoir besoin de tous les jours à disposition avant les Jeux pour ­progresser encore», a-t-il indiqué.

Dans les Alpes vaudoises, où le Grison a choisi de s'aligner plutôt que de disputer l'épreuve de Coupe du monde de Szklarska Poreba (Pol), le champion olympique en titre du 15 kilomètres en style libre a largement dominé la concurrence. Gagner est sans doute la meilleure des médecines pour Cologna. «C'est difficile de me situer par rapport à mes concurrents des Jeux, puisque je n'ai pas encore pu me mesurer à eux. Mais cela va mieux et je pourrai vraiment voir où j'en suis à Dobbiaco.» Le Grison retrouvera en effet le haut niveau lors de l'étape italienne, programmée une semaine avant le grand rendez-vous de la saison: «Les JO arrivent de plus en plus vite. Dans ma situation, je ne veux pas encore parler de médaille.» Ses supporters le feront sans doute pour lui.

«Dario Cologna a pu se tester»

«On est aux anges par rapport au déroulement du week-end. Nous avons eu de la chance avec la neige tombée vendredi. Au niveau sportif, la participation de Dario Cologna nous a apporté de la plus-value. Il a fait de très bonnes courses et a pu se tester comme il l’espérait. C’est quelque chose qui nous ravit. Je pense qu’il est plus proche, actuellement, du 15e ou 20e rang mondial que d’une première place. Chaque jour qui passe, il ira mieux. Le problème, c’est les heures qu’il passe à solliciter sa cheville. Il faut faire attention et rester patient. Les Jeux, ce sont deux semaines de compétitions. S’il rentre de Sotchi avec une médaille sur le 50 km, qui se court le dernier jour (ndlr: le 23 février), je pense qu’il sera comblé.»

Daniel Hediger

Organisateur des Championnats de Suisse à Leysin

Ton opinion