Actualisé 25.06.2019 à 20:37

Genève

Deux vitres brisées, deux casseurs ivres, pas de lien

Deux restos de la Jonction ont été vandalisés par des individus éméchés vendredi soir. Les deux hommes ne se connaissaient pas.

de
Lucie Fehlbaum
Au lendemain des faits, le Comptoir Canaille avait placé un panneau là où une pierre a traversé sa vitre.

Au lendemain des faits, le Comptoir Canaille avait placé un panneau là où une pierre a traversé sa vitre.

lfe

Les restaurateurs du Boulevard Carl-Vogt ont vécu une drôle de soirée vendredi. A quarante minutes d'intervalles, deux hommes visiblement éméchés ont brisé les vitrines de deux restaurants voisins. Mais bizarrement, les deux vandales ne se connaissaient pas. Le Comptoir Canaille (photo) a été touché en premier, vers 21h50.

Puis est venu le tour de son voisin, le traiteur indien Naan&Grill, sis au 47, boulevard Carl-Vogt. «Les faits se sont déroulés vers 22h30, informe Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police. Un homme a lancé un parpaing dans la vitre de l'établissement. Il reconnaît les faits et le responsable va porter plainte. Le premier casseur, identifié, nie.» Tout le monde devra être réentendu, les protagonistes n'ayant visiblement pas bu que de l'eau le soir des faits.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!