Actualisé 10.11.2008 à 12:11

Après celle de Barack ObamaDeuxième élection historique aux Etats-Unis

Alors que le premier président afro-américain vient d'être élu à la tête du pays, une autre élection historique a eu lieu dans une ville de l'Oregon.

Barack Obama n'est pas le seul candidat qui restera dans l'histoire. Mardi 4 novembre, le jour de l'élection du président de couleur, la ville de Silverton, dans l'Oregon, un état situé au nord de la Californie, a élu le premier maire transsexuel des États-Unis.

Pilier de la mairie

Stu Rasmussen, 60 ans, est un pilier de l'administration de la ville. Il a officié comme maire de 1988 à 1992 et a siégé au conseil municipal pendant ces quatre dernières années, toujours sous l'état civil d'homme.

Mais c'est en tant que femme qu'il a demandé à ses concitoyens de lui faire confiance lors de la dernière élection. Il (elle) s'est présenté(e) contre le maire sortant Ken Hector, 62 ans, qui était à la tête de la ville depuis 16 ans. Et ça a marché! Stu Rasmussen a remporté les élections avec 1988 voix contre 1512.

«Je suis hétéro, mais j'aime m'habiller en femme»

«Je m'identifie hétérosexuel comme la plupart des hommes», a dit Rasmussen. «Mais je veux ressembler à une femme». Sa petite amie est fière de lui. Il a toujours été transsexuel, mais il a fait son coming out il y a quelques années seulement».

Le nouveau maire attribue sa victoire à la connaissance accrue des sujets importants pour la ville. Le jour de son élection, il a cependant eu de la peine à réaliser ce qui lui arrivait. «Les 30 premières secondes qui on suivi les résultats, je me suis dit: est-ce une caméra cachée? Y a-t-il une caméra cachée derrière moi?»

L'État de l'Oregon n'est pas très ouvert

L'homme savait que sa course à l'investiture de la maire serait difficile. Il s'est d'autant plus réjoui de voir que la population n'a pas tenu compte de ses préférences sexuelles.

«C'est incroyable comme une petite ville comme celle-ci peut-être ouverte d'esprit», a raconté Gail Frassenei, un électeur au site oregonlive.com.

L'Oregon n'est pourtant pas un État très ouvert à ce type de différence sexuelle. En effet, les mariages homosexuels y sont interdits.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!