Actualisé 12.06.2012 à 13:51

GenèveDevant la juge pour quelques tracts

Deux hommes ont comparu mardi pour avoir distribué des tracts politiques devant l'Hôtel-de-Ville. Participer à une manifestation n'est pourtant pas illicite.

de
Henri Della Casa

L'audience n'a pas duré plus de 30 minutes. Deux étudiants de 26 et 33 ans étaient appelés mardi devant le Tribunal de police. Leur faute? Avoir distribué des tracts aux députés devant l'Hôtel-de-ville à propos des expulsions sans relogement, en juin 2011.

Ils se sont ensuite opposés à une contravention pour ces faits. Un policier les avait en effet intimé l'ordre de s'en aller.

Comme l'a rappelé l'avocat des deux individus, Me Pierre Bayenet, rien n'interdit la participation à une manifestation. Tout comme la distribution d'un imprimé ne peut être puni.

La juge a suivi l'avocat, et a acquitté les deux prévenus. L'un d'eux, étudiant en sciences de l'environnement, a affirmé à l'issue de l'audience que manifester était «un droit fondamental et démocratique». Les deux hommes étaient venus accompagnés d'une dizaine de soutiens.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!