04.11.2020 à 18:29

FootballDi Meco en roue libre pendant la débâcle de l’OM

L’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille a taclé la déroute des Phocéens en Champions League avec des commentaires acerbes et amusants.

Eric Di Meco est resté pantois devant la performance de l’Olympique de Marseille contre Porto.
Eric Di Meco est resté pantois devant la performance de l’Olympique de Marseille contre Porto.Twitter

Douze défaites d’affilée, encore aucun but dans cette édition 2020-2021: l’Olympique de Marseille enchaîne les contre-performances en Ligue des champions. Mardi soir, les hommes d’André Villas-Boas n’ont pas tenu le choc contre un FC Porto pourtant annoncé convalescent (3-0). Une piètre prestation donc, qui n’a pas manqué d’exaspérer Eric Di Meco, chargé de commenter la rencontre de son club de cœur.

L’ancien défenseur de l’équipe n’a logiquement pas été tendre avec les Marseillais, qui se sont mis très rapidement en mauvaise position, avec un but encaissé et un penalty manqué après dix minutes de jeu. Avant le coup d’envoi, le consultant les invitait à d’ailleurs «se lâcher» et à ne pas «avoir de regrets»…

Devant ce spectacle peu à son goût, pas plus qu’à celui des téléspectateurs, il a lâché après une heure de jeu un très spontané: «Enlevez toutes les cordes, ou tous les câbles qui pourraient servir de potence. Je suis au bord du…», voyant ce que proposait son équipe de cœur. Avant d’adresser à son collègue: «En plus, on est train de perdre du monde Jano!». Puis de s’esclaffer au sujet des messages reçus durant la rencontre: «Je reçois beaucoup de textos de mes potes qui sont en train de zapper sur d’autres matches. Je pense qu’on va finir que tous les deux, avec Timothée (ndlr: Maymon, au bord du terrain). C’est un nouveau concept: on ne commente que pour soi-même.»

Derrière ces paroles acerbes, on peut déceler une immense déception. Un sentiment qui semble partagé par les téléspectateurs, selon Di Meco dans son analyse d’après-match. Il sera plus dépité au moment de décrire la débâcle que lui a inspirée ce soir le club avec lequel il a soulevé la Ligue des champions en 1993. Le plus dur, selon l’ancien défenseur, est que l’OM, après deux contre-performances, n’a pas eu la réaction espérée ce soir, tout en égalant un record de défaite de la compétition et en apportant la honte sur le club phocéen.

L’Olympique de Marseille aura l’occasion de se racheter à la fin du mois: la rencontre retour contre le FC Porto est prévue au Vélodrome le mercredi 25 novembre à 21 h.

(Sport-Center)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

SteK

04.11.2020 à 21:40

Et quel est le rapport avec la choucroute et la pauvreté qui règne à Genève? ABE