«Diablo Immortal» privé de sortie dans deux pays d’Europe
Publié

Jeux vidéo«Diablo Immortal» privé de sortie dans deux pays d’Europe

La législation sur les loot boxes empêche Activision Blizzard de lancer en Belgique et aux Pays-Bas son attendu jeu de rôle massivement multijoueur.

«Diablo Immortal».

«Diablo Immortal».

Activision Blizzard

Mauvaise nouvelle pour les amateurs belges et néerlandais de la licence «Diablo» d’Activision Blizzard. Par la voix du responsable de la communication d’Activision Blizzard Benelux, l’éditeur a confirmé que son jeu très attendu «Diablo Immortal» ne pourrait pas sortir en Belgique et aux Pays-Bas le 2 juin en raison des «conditions d’exploitation actuelles dans ces pays». L’entreprise fait référence à la législation concernant les loot boxes qui considère ce système de butins aléatoires payants comme des jeux de hasard et d’argent dans le jeu vidéo (depuis 2018 en Belgique et 2019 aux Pays-Bas). Il ne sera ainsi pas possible de se procurer les versions PC ou mobile du fameux jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMORPG).

Cette confirmation fait suite à une publication sur Reddit d’une copie d’un message d’Activision Blizzard adressé aux joueurs de ces deux pays:

«Les loot boxes du jeu sont contraires à la loi dans votre pays, donc à moins que les restrictions sur les jeux d’argent ne changent, le jeu ne sera pas publié aux Pays-Bas et en Belgique. Il serait illégal pour vous de télécharger le jeu depuis un autre pays comme la France», y expliquait l’éditeur américain. «Si vous parvenez à exécuter le jeu, je ne peux pas vous garantir que vous ne serez pas bannis pour cela», ajoute un membre du support.

Ce n’est pas le premier jeu à ne pas pouvoir sortir dans ces pays. «Lost Ark» ou encore «Animal Crossing: Pocket Camp» et «Fire Emblem Heroes» ont aussi été interdits pour les mêmes raisons. Quant à Electronic Arts, l’éditeur américain a finalement échappé à une amende de 10 millions de dollars réclamée par l’autorité néerlandaise du jeu. Condamné en 2020 au sujet du mode FIFA Ultimate Team du jeu «FIFA», EA a finalement gagné son procès en mars 2022, le tribunal estimant que ses loot boxes ne constituent pas un jeu autonome mais s’inscrivent dans la globalité de son jeu de foot.

(man)

Ton opinion

0 commentaires