«Diddy» est-il violent ou victime de sa célébrité ?
Actualisé

«Diddy» est-il violent ou victime de sa célébrité ?

Une plainte a été déposée au civil contre Sean «Diddy» Combs au motif qu'il aurait frappé et bousculé un homme et sa compagne dans une boîte de nuit de Hollywood.

Le plaignant, Gerard Rechnitzer demande une compensation financière et des dommages et intérêts dont le montant n'est pas spécifié, dans la plainte enregistrée vendredi à la Cour supérieure de Los Angeles.

Un avocat de «Diddy» estime cette plainte «totalement infondée». La police enquête actuellement sur le supposé incident.

Selon le plaignant, âgé de 27 ans, «Diddy» se trouvait au Teddy's, le club du Roosevelt Hotel, tôt le 25 février où le rappeur discutait avec la compagne de M. Rechnitzer. Quand celui-ci s'est approché, «Diddy» se serait mis à lui hurler dessus, tenant des «propos menaçants et injurieux».

Il l'aurait ensuite «intentionnellement, volontairement et en connaissance de cause, attaqué et frappé» et l'aurait «balancé contre une voiture en stationnement». Le rappeur aurait ensuite «bousculé la compagne de M. Rechnitzer et tenté de cracher sur une autre femme présente». C'est alors que M. Rechnitzer a appelé la police.

«C'est un nouvel exemple d'un opportuniste qui cherche à monter une action en justice basée sur un mensonge éhonté pour tirer partie du statut de célébrité de M. Combs», a estimé un avocat du rappeur, Benjamin Brafman. «M. Combs n'a frappé personne et le plaignant ne souffre d'aucune blessure ou de quoi que ce soit d'autre. Le dossier est vide», conclut-il. (ap)

Ton opinion