Actualisé 11.01.2015 à 07:36

«Swiss Award 2014»Didier Burkhalter sacré «Suisse de l'année 2014»

Le conseiller fédéral a été sacré Suisse de l'année 2014 samedi soir à Zurich lors d'une cérémonie retransmise à la télévision nationale. Il succède à Stan Wawrinka.

Didier Burkhalter succède à Stan Wawrinka.

Didier Burkhalter succède à Stan Wawrinka.

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a été sacré Suisse de l'année 2014 samedi soir à Zurich, lors d'une cérémonie retransmise à la télévision nationale «Swiss Award 2014». Au cours des trois années précédentes, ce sont les sportifs Stanislas Wawrinka, Dario Cologna et Didier Cuche qui avaient été distingués.

Le président de la Confédération et de l'OSCE en 2014 a été élu par le public avec 46,43% des votes, se voyant ainsi récompensé pour son rôle très remarqué dans le conflit ukrainien. La cérémonie a été présentée par les animateurs Sven Epiney et Mélanie Freymond, ainsi que l'ancienne miss suisse Christa Rigozzi.

Didier Burkhalter a assuré que ce prix représentait beaucoup pour lui. Il a tenu à remercier tous les hommes qui s'engagent pour des causes ainsi que sa femme, «qui est formidable, comme toujours».

Le ministre des affaires étrangères, qui a également remporté le prix dans la catégorie Politique, verra son nom gravé sur une stelle sur l'Älggi-Alp, une prairie dans le canton d'Obwald marquant le centre géographique de la Suisse, aux côtés notamment de ceux d'Eveline Widmer-Schlumpf, Köbi Kuhn ou Roger Federer.

Le tennisman bâlois, qui figurait parmi les personnalités en lice pour le titre de «Suisse de l'année 2014», avait envoyé un message vidéo pour expliquer qu'il renonçait à une nomination. Déjà récompensé en 2003, il avait dit préférer «laisser la place à d'autres».

Distinction post-mortem

Pour la première fois, un Lifetime Award, qui récompense une carrière, a été décerné à une personne décédée: le chanteur autrichien Udo Jürgens, vedette dans les pays germanophones et installé en Suisse depuis 1977, emporté par une défaillance cardiaque en décembre. Le public l'a honoré d'une standing ovation.

Ont été également décernés samedi soir les SwissAwards dans les catégories Economie, Culture, Show et Société. L'entrepreneur Albert Baumann, patron de Micarna SA, a été distingué dans la catégorie Economie pour son programme d'apprentissage innovateur, où les apprentis dirigent une société virtuelle appartenant à Micarna.

La réalisatrice et auteure Sabine Boss a pour sa part été récompensée pour «Dr Goalie bin ig», le film suisse à succès de l'année, tiré du roman éponyme de l'écrivain Pedro Lenz.

Combat contre Ebola

Le SwissAward dans la catégorie Show est allé au chanteur vaudois Bastian Baker. Son album «Too Old to Die Young» a remporté en mars dernier le trophée du meilleur album pop/rock suisse lors des Swiss Music Awards à Zurich.

Enfin, l'infirmière Sabine Hediger a été primée dans la catégorie Société pour son engagement auprès de patients atteints du virus Ebola en Sierra Leone. La Lucernoise est restée trois semaines sur place afin de mener à bien la construction d'un hôpital, s'occuper de malades et former le personnel local.

Les Swiss Awards récompensent des personnalités helvétiques qui se sont démarquées dans un domaine précis, en raison de leur courage et volonté, innovation et créativité. Un jury choisit parmi toutes les propositions trois personnalités par genre. Puis les téléspectateurs votent par téléphone ou SMS. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!