Ski alpin: Didier Défago-Rossignol: le bras de fer continue
Actualisé

Ski alpinDidier Défago-Rossignol: le bras de fer continue

En conflit avec la marque, le skieur valaisan ne souhaite pas négocier son salaire. En attendant, il s'entraîne.

par
Julien Caloz
Les Diablerets

Rossignol ne chante plus depuis six semaines. Après avoir enregistré 88 millions de perte l'hiver dernier et orchestré le congé de 450 salariés (sur un total de 1500), le fabricant français est confronté aux intérêts des 200 coureurs qu'il soutient.

«Ils doivent comprendre que nous travaillons désormais ensemble pour relever l'entreprise, a répété un responsable de la marque mercredi. La grande majorité des sportifs a accepté de réduire son salaire (n.d.l.r.: de l'ordre de 50%), mais une dizaine d'entre eux fait de la résistance.» Rossignol, qui finance Lindsay Vonn, Ted Ligety ou encore Didier Défago et Silvan Zurbriggen, n'a pas dévoilé la liste de ces réfractaires.

Actuellement en «stage de préparation physique à Gstaad», Didier Défago a admis qu'il faisait partie de la dizaine dissidente. «J'ai un contrat qui court jusqu'en avril 2010. Que Rossignol accepte ou non mes conditions, j'honorerai mon contrat jusqu'au bout. Ce n'est pas compliqué.» Le Valaisan n'a pas souhaité détailler ces «conditions».

Son coéquipier, Silvan Zurbriggen, a quant à lui accepté de réduire ses honoraires de moitié. «C'est dur, mais le fabricant m'a apporté son soutien lors des mes deux dernières saisons, qui ont été particulièrement difficiles. Mais je comprends la réaction de Didier. Il a fait une saison fantastique (n.d.l.r.: Défago a réalisé le doublé mythique Wengen-Kitzbühel) et le coup doit être dur pour lui.»

Le manufacturier espère désormais «progresser, même si les prochaines semaines seront difficiles». «Nous serons présents l'an prochain, a priori. Est-ce que vous pouvez imaginer une saison sans Rossignol?»

La marque tricolore a dominé le classement des victoires en Coupe du Monde la saison passée.

Entraînements en Argentine

Après des stages de vélo à Majorque, l’équipe masculine de Coupe du monde de ski est actuellement à l’hôtel Gstaad Palace, où elle a été invitée pour la quatrième fois. Les skieurs participeront ensuite aux entraînements d’été à Saas-Fee puis à Zermatt, avant de s’envoler pour l’Argentine le 8 août. Ils resteront un mois à Las Lenas afin de bénéficier de conditions d’enneigement idéales. Les femmes, elles, iront en Nouvelle-Zélande.

Ton opinion