Neuchâtel Xamax: Didier Ollé-Nicolle a déjà tout prévu
Actualisé

Neuchâtel XamaxDidier Ollé-Nicolle a déjà tout prévu

Le nouveau coach de Neuchâtel Xamax a dirigé son premier entraînement. Avec une idée bien précise de ce qu'il attend des joueurs.

par
Marc Fragnière
Neuchâtel
Le Français est un ancien joueur de divisions inférieures (Angers, Chambéry, Raon-l'Etape).

Le Français est un ancien joueur de divisions inférieures (Angers, Chambéry, Raon-l'Etape).

«J'avais des contacts avancés avec d'autres clubs, mais dans aucune autre organisation on connaissait aussi bien ma philosophie de jeu et mon parcours. C'est le côté humain qui a fait la différence», a confié Didier Ollé-Nicolle, qui pré­cise: «Je n'ai eu le président qu'au téléphone, je le rencontrerai en vrai la semaine prochaine.» Le sens du relationnel du directeur sportif Paulo Urfer a ainsi été payant.

Réputé pour son sérieux, sa capacité à retrousser ses manches et à mettre ses hommes au boulot, Ollé-Nicolle a délivré un message chargé de sens à ses ouailles: «Je leur ai fait remarquer qu'il manquait quelqu'un ce matin (n.d.l.r.: jeudi) à l'entraînement et que cette personne avait payé pour tous. Je leur ai rapporté que le premier SMS de félicitations que j'avais reçu provenait de mon ami Jean-Michel Aeby.» L'ex-coach de Xamax, licencié la semaine dernière, avait passé une partie pratique de stage à l'OGC Nice lorsque le technicien français y officiait en tant qu'entraîneur.

Chaudement recommandé à Paulo Urfer par Michel Denisot (ex-Châteauroux) et Bernard Lacombe (Lyon), Ollé-­Nicolle est conscient du chantier qui l'attend à la Maladière, où le passage récurrent du synthétique au gazon naturel n'a rien d'une sinécure. «Il faudra tout d'abord recréer un climat de confiance et apporter de la stabilité», a-t-il dit. Le Haut-Savoyard a un plan: «Pour jouer, il faudra avoir un esprit commando! Etre prêt physiquement et mentalement.» Les joueurs sont prévenus.

Ils ont fait connaissance avec leur nouvel entraîneur:

Abdou Rahman Dampha:

«On avait besoin de quelqu'un d'expérimenté pour se relancer. Il apporte tout son savoir-faire avec lui.»

Stéphane Besle:

«Un peu de stabilité fera du bien à tout le groupe. C'est un Français, il a donc une autre façon de travailler.»

Ibrahima Niasse:

«Ça fait du bien de pouvoir s'entraîner de nouveau dans la sérénité. On est déjà concentrés sur les matches à venir.»

Freddy Mveng:

«On avait besoin d'un changement radical. Cette arrivée

en est un. Ainsi, chacun obtiendra une nouvelle chance.»

Ton opinion