FC Sion: «Didier Tholot devra s'expliquer»
Actualisé

FC Sion«Didier Tholot devra s'expliquer»

Le FC Sion a repris l'entraînement au lendemain de la claque reçue à Bâle (5-0). Le coach sédunois positive.

par
Julien Caloz
Sion

«C'est dans les moments difficiles que l'on voit si on est encore capable de faire passer des messages.» Discrédité par un Totomat mal éduqué, l'entraîneur du FC Sion Didier Tholot a réuni ses employés lundi matin, peu avant les exercices de 10h30. «Ce qui s'est dit reste dans le vestiaire. Le groupe a pris une grosse claque. On a quinze jours pour se relever.»

Privé de six internationaux, lesquels ont rallié leurs sélections nationales tôt lundi, Sion ambitionne désormais d'«oublier cette défaite», selon Arnaud Bühler. «On va jouer pour Tholot et pour le club», a promis le défenseur malgré l'hostilité de l'environnement. La semaine dernière, Serey Die et Nwaneri avaient passé une partie de l'entraînement à régler leurs comptes. «Rien de bien méchant», d'après Bühler.

Patron des Valaisans, Christian Constantin ne peut plus «se contenter d'excuses. Il faut que ça change. J'analyse actuellement les performances de l'équipe. Lorsque j'en aurai terminé, je rencontrerai Tholot. Il devra s'expliquer.»

Dans les colonnes de la Basler Zeitung samedi, le président sédunois avait ouvertement désavoué les décisions de son entraîneur. «J'ai lu ses déclarations. Elles ne m'empêcheront pas d'avancer», a rapporté Tholot. La prochaine sortie (amicale) du FC Sion est agendée au samedi 10 octobre face au Mont.

Ton opinion