Football: Diego Costa veut jouer pour l'Espagne
Actualisé

FootballDiego Costa veut jouer pour l'Espagne

L'Hispano-Brésilien, convoité à la fois par la Roja et la Seleçao, a déclaré mardi devant notaire vouloir jouer pour l'Espagne, a annoncé la Fédération espagnole (RFEF).

L'attaquant pourrait être convoqué dès novembre.

L'attaquant pourrait être convoqué dès novembre.

«Le joueur hispano-brésilien Diego Da Silva Costa s'est rendu dans l'étude d'un notaire, où il a signé un document dans lequel il manifeste son intention de jouer pour la sélection espagnole de football», écrit la RFEF dans un communiqué publié sur le site internet de la «Roja».

L'avant-centre de l'Atletico Madrid, actuel meilleur buteur de la Liga avec 11 buts, est depuis plusieurs semaines au centre d'un imbroglio entre le Brésil, avec qui il a joué deux matches amicaux au printemps, et l'Espagne, qui souhaiterait le convoquer et a affirmé au début du mois disposer de son accord.

Selon la Fédération espagnole, ce document adressé à la Confédération brésilienne de football (CBF) précise que le joueur souhaite être à disposition du sélectionneur espagnol Vicente Del Bosque «à partir de maintenant».

«De cette façon, Diego Costa pourra jouer avec l'Espagne lors des prochains matches du mois de novembre, si le sélectionneur national l'estime opportun», poursuit la RFEF.

L'Espagne, déjà qualifiée pour le Mondial 2014 au Brésil, doit notamment affronter l'Afrique du Sud le 19 novembre en amical dans le stade de Soccer City de Johannesburg, là même où elle avait remporté la finale de la Coupe du monde 2010.

Né au Brésil il y a 25 ans, mais arrivé en Espagne en 2007, Diego Costa possède la double nationalité. Même s'il a joué deux rencontres amicales en mars dernier sous le maillot du Brésil, face à l'Italie et la Russie, l'attaquant peut prétendre représenter en fin de compte l'Espagne, puisqu'il ne s'agissait pas de matches de compétition.

Costa, barré en Seleçao par Neymar, Hulk ou Alexandre Pato, a rencontré Del Bosque début octobre et, selon la Fédération espagnole, lui a fait part de sa volonté de jouer pour la «Roja».

Mais le sélectionneur brésilien Luiz Felipe Scolari a affirmé à plusieurs reprises qu'il avait «le droit» de convoquer l'attaquant et l'a inclus dans une pré-liste de 45 joueurs en vue du Mondial, ce qui pourrait laisser présager un bras de fer entre les deux sélections. (si)

Ton opinion