Mondial 2014: Diego Godin crucifie la Squadra Azzurra
Actualisé

Mondial 2014Diego Godin crucifie la Squadra Azzurra

L'Italie, réduite à 10 en seconde période, a été éliminée du Mondial après sa défaite face à l'Uruguay. Le défenseur de l'Atletico a marqué le but de la victoire pour la Celeste à 10 minutes du terme.

L'Uruguay a arraché sa place en 8es de finale de la Coupe du monde. A Natal (groupe D), elle a battu l'Italie 1-0. Le Costa Rica, déjà qualifié, a fait 0-0 contre l'Angleterre. L'Italie, réduite à dix après l'expulsion qui a semblé sévère de Marchisio (59e), a longtemps tenu bon. Un nul lui aurait suffi. Mais elle a finalement craqué sur un corner de Ramirez repris de la tête par Godin (81e). Le défenseur de l'Atletico Madrid a une fois encore été décisif, comme lors du but qu'il avait inscrit dans la «finale» du championnat d'Espagne contre Barcelone. Il avait aussi marqué en finale de la Ligue des champions, toujours de la tête.

Entre deux équipes évoluant selon le même schéma tactique prudent (3-5-2), il y logiquement été très difficile de trouver des espaces. Par contre, il y a eu beaucoup de duels âpres, de fautes et de sueur, le tout sur un rythme peu élevé et dans une nervosité générale.

Mais le jeu et les actions d'éclat sont restés denrée extrêmement rare. En première mi-temps, un coup franc de Pirlo (12e) et un double arrêt de Buffon devant Suarez puis Lodeiro (33e) ont été les seules actions marquantes. Après la pause, Buffon s'est encore interposé sur un insidieux pointu de Suarez (66e). Puis, après le but de Godin, Pirlo a vu un coup franc légèrement dévié par un défenseur passer tout près du poteau (85e). Et c'est tout.

Une extrême tension a régné sur la pelouse après le carton rouge brandi à Marchisio. A la 70e, un duel entre Chiellini et Suarez a fait des étincelles. L'Uruguayen, coutumier du fait, aurait mordu le défenseur italien. Cette action, si elle était avérée, pourrait valoir des ennuis à Suarez, déjà suspendu une fois aux Pays-Bas et une fois en Angleterre pour des faits similaires.

L'Italie pourra invoquer diverses excuses pour expliquer sa défaite. Mais le fait est qu'elle a peut-être creusé sa propre tombe en choisissant de tenir le 0-0 plutôt que de tenter d'aller gagner le match.

A Belo Horizonte, le Costa Rica a assuré la première place du groupe D en faisant 0-0 contre l'Angleterre, qui ne quittera ainsi pas le Brésil avec trois défaites. Les Anglais, qui présentaient une équipe largement remaniée, ont manqué plusieurs occasions par Sturridge. Quant aux Costariciens, ils ont tiré sur la barre sur un coup franc de Borges en première mi-temps.

Revivez le match action par action

Le liveticker en pop-up

Le but de Godin qui enterre l'Italie

En 1ère mi-temps, Buffon avait sauvé son camp par deux fois

Le gardien avait aussi réalisé des prouesses quelques minutes avant le but

(20 minutes/ats)

Prandelli démissionne

Football Le sélectionneur de l'équipe d'Italie Cesare Prandelli et le président de la Fédération italienne (FIGC) Giancarlo Abate ont annoncé leur démission.

Leur départ a été annoncé quelques minutes après l'élimination de la Squadra Azzurra, consommée dès la phase de groupes de la Coupe du monde. Cesare Prandelli (56 ans) était arrivé à la tête de l'équipe d'Italie après le Mondial 2010, dans lequel elle avait également été sortie d'entrée alors qu'elle avait un titre à défendre. «Le projet technique est de ma responsabilité et j'ai annoncé à la Fédération que je remettais ma démission, car quand un projet technique faillit, il faut prendre ses responsabilités», a-t-il dit. Giancarlo Abate a annoncé dans la foulée sa «démission irrévocable». Il a cependant formulé l'espoir que le sélectionneur revienne sur sa décision.

Ton opinion