La nutritionniste de Ferrero intrigue: «Diététicien chez McDo ou diabétologue chez Haribo»

Actualisé

La nutritionniste de Ferrero intrigue«Diététicien chez McDo ou diabétologue chez Haribo»

Nutella a lancé une campagne de publicité dans laquelle apparaît une nutritionniste anonymisée vantant les mérites de son produit. Un professionnel tacle et le web se marre.

par
cga/ka

«Mélanie C., nutritionniste chez Ferrero». Le tweet d'Alexandra Gonzalez, journaliste à BFMTV a provoqué l'hilarité sur Twitter où les internautes ont rivalisé d'imagination (voir ci-dessous) en maniant l'oxymore pour trouver d'autres métiers insolites.

En effet, en février dernier, l'entreprise italienne Ferrero, maison mère de Nutella, a lancé une campagne de communication «Parlons Qualité». L'objectif affiché étant de convaincre que son produit-phare «a toute sa place dans le cadre d'une alimentation équilibrée».

Le nutritionniste genevois Patrick Leconte s'insurge contre cette affirmation qu'il juge «fausse»: «Ce produit industriel n'entre en aucun cas dans le cadre d'une alimentation équilibrée, tout comme la confiture industrielle d'ailleurs. Il n'apporte rien si ce n'est du plaisir. Il n'y a pas de valeur nutritive dans le Nutella, mais du sucre qui va se transformer en graisse (...) Par ailleurs, on ne peut pas comparer une tartine de Nutella avec une tartine beurre-confiture. Il n'y a rien à comparer.»

Cette publicité «On ne va pas tourner autour du pot» a été diffusée par la presse magazine française. La nutritionniste Mélanie C. y explique qu'en apport calorique, une tartine de pain au Nutella peut être une «alternative» à une tartine pain de beurre-confiture.

Un manque d'«éthique»

Le spécialiste genevois parle d'une campagne de publicité qui manque d'«éthique» et regrette que le «buzz soit réussi». Patrick Leconte s'interroge également sur sa consoeur, la fameuse Mélanie C., dont il estime que la mise en avant sert à «crédibiliser le produit et lui donner une valeur au niveau santé».

Interrogé par nos soins, le groupe Havas, qui gère la communication en France du groupe Ferrero, n'a pas souhaité répondre à nos questions et nous a renvoyé vers le communiqué de presse diffusé au lancement de leur campagne publicitaire. A notre grand étonnement, le nom de la nutritionniste y apparaît en entier: une mesure «destinée à protéger la vie privée de nos employés», répond finalement la responsable de la communication.

Voici quelques «perles» recensées sur Twitter en réponse au tweet original.

- Un internaute évoque un «coach minceur ou un diététicien chez Mac Donald's»

- Celui-ci imagine «Docteur Slipwell, gastro-entérologue chez Ferrero».

- Ou encore le «diabétologue chez Haribo»

- Cet internaute évoque un dénommé «Nicolas A., ministre de la tolérance au FN»

- Pour reprendre la tournure de la campagne dans laquelle on peut lire qu'une «tartine de pain avec Nutella peut être une alternative crédible à une tartine pain-beurre-confiture», ce membre de Twitter risque: «Un semi automatique AR-15 peut être une alternative au couteau Laguiole» Mélanie C, Croque-mort à la NRA.

- En référence au scandale du Mediator, cet utilisateur imagine un certain «Jean-Claude H., responsable éthique chez les Laboratoires Servier»

- Et celui-ci, «Gérard B., responsable santé chez Monsanto»

Ton opinion