Actualisé 24.02.2016 à 17:46

FranceDieudonné pourrait payer cher sa «Bête immonde»

Les multiples condamnations n'ayant pas convaincu le polémiste de faire preuve de retenue, les peines requises contre lui s'alourdissent.

1 / 51
Keystone
L'humoriste français Dieudonné a été condamné à deux mois ferme en Belgique pour antisémitisme. (Mercredi 25 novembre 2015)

L'humoriste français Dieudonné a été condamné à deux mois ferme en Belgique pour antisémitisme. (Mercredi 25 novembre 2015)

kein Anbieter/AP
Pour son message posté sur les réseaux sociaux au soir de la marche d'union nationale après les attentats de Charlie Hebdo «Je me sens Charlie Coulibaly», 30'000 euros d'amende sont requis à l'encontre du polémiste poursuivi pour «apologie du terrorisme» ce 4 février 2015.

Pour son message posté sur les réseaux sociaux au soir de la marche d'union nationale après les attentats de Charlie Hebdo «Je me sens Charlie Coulibaly», 30'000 euros d'amende sont requis à l'encontre du polémiste poursuivi pour «apologie du terrorisme» ce 4 février 2015.

Keystone

Trois mois de prison avec sursis et 30'000 euros d'amende ont été requis mercredi par le tribunal correctionnel de Paris contre Dieudonné pour «provocation à la haine raciale» et «injure raciale» pour des passages de son avant-dernier spectacle «La Bête immonde».

«Quand on en est à une énième poursuite devant le tribunal et que l'on continue à violer la loi de façon volontaire et systématique, la réponse doit être graduée», a déclaré la procureur. Le polémiste était poursuivi pour des passages de ce spectacle où, fers aux pieds et déguisé en détenu de Guantanamo, il discourait sur le rôle qu'il attribue aux juifs dans la traite des noirs et ironisait sur le génocide commis par les nazis. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!