Actualisé 20.05.2016 à 11:42

Jeux vidéo

Difficile mais parfait pour faire chauffer les méninges

Le dernier épisode de la franchise «Fire Emblem» s'impose comme l'une des références du genre.

de
mmi

Cela fait plus d'un quart de siècle qu'Intelligent Systems trime sans relâche pour la gloire de ce jeu de rôle tactique au tour par tour. Et cette nouvelle production, déclinée en deux versions, «Conquête» ou «Héritage», introduit de nombreuses options supplémentaires, rendant les parties encore plus exigeantes.

Alors que la guerre fait rage entre les royaumes de Nohr et d'Hoshido, le héros, ou l'héroïne, doit choisir son camp entre sa famille d'adoption, un brin belliqueuse, et celle de son sang, plus pacifiste. S'ensuivent de toute manière des combats millimétrés, où chaque placement ou choix d'armes a une importance capitale.

En outre, faut-il privilégier la défense en créant des duos, ou au contraire l'attaque en plaçant ses unités côte à côte? Comme aux échecs, l'anticipation des coups adverses est primordiale, car l'I. A. va toujours taper là où ça fait mal. Et assister à la mort brutale d'une recrue, que l'on a bichonnée des heures durant, fait aussi mal qu'un coup de poignard dans le cœur.

Malgré quelques décors parfois peu inspirés, «Fire Emblem Fates» se place comme l'un des jeux les plus envoûtants de la 3DS.

(mmi/20 minutes)

3DS. Intelligent Systems. Multi.

Age Pegi: 12 ans.

****

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!