Déminage humanitaire: Digger reçoit 1,125 million de la Confédération
Actualisé

Déminage humanitaireDigger reçoit 1,125 million de la Confédération

La Confédération a octroyé 1,125 million de francs à la Fondation Digger à Tavannes (BE) spécialisée dans les opérations de déminage humanitaire.

Cette contribution va lui permettre d'engager l'un de ses engins de déminage dans le nord du Tchad.

Ce financement, versé par la Direction pour le développement et la coopération (DDC), couvrira la mise à disposition de cette machine, les frais du personnel et l'achat de matériel, a annoncé lundi la Fondation Digger. L'engagement d'une machine télécommandée permet de sécuriser plus rapidement des zones infestées de mines que le déminage manuel.

Conséquence d'une guerre qui a duré plus d'une trentaine d'années, des mines antipersonnel sont disséminées au Tchad. Plus de 280'000 personnes vivent dans des zones dangereuses, explique Digger. Le déminage est destiné à réduire les risques pour les populations ainsi que pour leurs cheptels.

La machine produite dans les ateliers du Jura bernois et qui sera engagée au Tchad est du type Digger D-3, sorte de croisement entre un tracteur et un blindé. Un engin a déjà été engagé au Soudan et un autre a été livré à la Bosnie. Digger fabrique ces engins sans but lucratif pour les rendre accessibles au plus grand nombre d'ONG.

(ats)

Ton opinion