Dignitas veut porter assistance en Allemagne
Actualisé

Dignitas veut porter assistance en Allemagne

Le chef de Dignitas, Ludwig A. Minelli, veut créer un précédent en Allemagne. Il a trouvé une personne qui va y organiser une aide au suicide et qui est prête à prendre sur elle le risque d'une sanction pénale.

«Si elle est accusée de non-assistance à personne en danger, nous irons jusqu'au tribunal fédéral allemand», a déclaré M. Minelli dans une interview parue samedi dans le «Landbote». Le chef de Dignitas, qui envisage de créer une organisation d'aide au suicide en Allemagne, donne comme justification le fait que le suicide est un droit de l'homme.

Actuellement, les personnes qui souhaitent être aidées à mourir par Dignitas en Suisse ne peuvent le faire que dans des hôtels. L'organisation a dû en effet déplacer à plusieurs reprises ses activités suite à l'opposition des habitants et des autorités communales.

Selon M. Minelli, les deux Allemands, que Dignitas a accompagnés dans la mort sur une place de parking de Maur (ZH), ont eux-mêmes proposé leur voiture. L'homme précise qu'il n'aurait pas de lui- même fait une telle avance.

Le responsable de Dignitas pense que l'organisation pourra prochainement agir dans sa propriété de la zone industrielle de Schwerzenbach (ZH). La décision de la commune doit tomber dans les prochains jours, a-t-il ajouté. (ats)

Ton opinion