Dignitas veut saisir les juges de Strasbourg
Actualisé

Dignitas veut saisir les juges de Strasbourg

Le fondateur de l'organisation d'aide au suicide Dignitas veut saisir la Cour européenne des droits de l'hommes pour créer un précédent en Allemagne.

Une décision des juges de Strasbourg pourrait conduire à ce que soit trouvée rapidement une solution unifiée pour toute l'Europe, a expliqué samedi Ludwig Minelli dans le quotidien bernois «Der Bund».

Le droit à une aide au suicide est pratiquement garanti pour les personnes qui résident en Suisse, selon l'avocat Ludwig Minelli. Son objectif est cependant une application globale de ce qu'il considère comme un droit humain. C'est la raison pour laquelle Dignitas offre également, en Suisse, un suicide assisté à des Allemands.

Dignitas n'est pas seulement un «prestataire de services, mais également une organisation de combat», a plaidé son fondateur. Il entend ainsi créer un précédent en Allemagne, un pays où l'aide au suicide n'est pas interdite, mais où il existe un devoir à venir en aide aux personnes en détresse.

En Allemagne, les personnes présentes doivent tout faire pour sauver une personne qui veut mettre fin à ses jours. Ce qui a pour conséquence qu'elles utilisent un poison mortel à effet très rapide et restent seules durant les dernières minutes de leur existence. Cette situation est inhumaine, a dénoncé Ludwig Minelli. (ap)

Ton opinion