Verbier (VS): Dimanche noir et record d'affluence pour Polaris
Actualisé

Verbier (VS)Dimanche noir et record d'affluence pour Polaris

Le festival Polaris a vécu dimanche 10 décembre 2017 une fin d'édition record perturbée par la neige, qui l'a privé de sa scène principale.

par
J.Delafontaine/F.Eckert
1 / 149
Polaris Festival, 10 décembre 2017, L'EtoileDerrick May

Polaris Festival, 10 décembre 2017, L'EtoileDerrick May

F.Melillo
Polaris Festival, 10 décembre 2017, L'Etoile

Polaris Festival, 10 décembre 2017, L'Etoile

F.Melillo
Polaris Festival, 10 décembre 2017, L'Etoile

Polaris Festival, 10 décembre 2017, L'Etoile

F.Melillo

Cela faisait 18 ans qu'il n'avait plus neigé autant en aussi peu de temps en Valais. A situation inédite, mesures inédites: le Polaris Festival a dû annuler son après-midi sur sa scène principale, située à 2200 m d'altitude, avec la papesse de la techno Nina Kraviz en vedette. Sous la tente montée au Mouton Noir, la sécurité n'était plus garantie à cause de l'accumulation de neige sur le toit. «Je suis déçu, mais on ne pouvait pas prendre le risque d'un accident avec ces tonnes de neige au-dessus du public», souffle, extrêmement touché, le fondateur du Polaris, Raphaël Nanchen.

Côté finances, le festival a contracté une assurance qui couvrira en partie le manque à gagner: «On va ainsi limiter la casse. On remboursera les billets.» Certains DJ, prévus sur la scène principale, ont accepté de jouer dans les clubs de la station. «C'est vraiment cool de leur part. Ils auraient pu casser leur engagement», relève le Valaisan. Ce dimanche noir mènera aussi à des réflexions. «Est-ce que ça vaut la peine de monter tout ça en altitude? Ne devrait-on pas choisir un endroit moins exposé à la météo et accessible par la route?» se demande Raphaël. Réponse en 2018.

Record d'affluence battu

Malgré l'annulation du dernier jour, le festival a attiré la foule au Mouton Noir sur les pistes de ski et dans six clubs de la station de Verbier. Du jeudi 7 au dimanche 10 décembre 2017, cette 3e édition a été fréquentée par près de 9000 amateurs de musique électronique, soit 1000 de plus qu'en 2016. «C'est un record. Ce succès montre l'énorme engouement qu'ont les personnes pour les événements hors norme», s'est réjoui Raphaël Nanchen. Les artistes apprécient eux aussi ce festival qui les sort de leur routine avion-live-hôtel-avion. Les stars des platines Virginia, Derrick May, Larry Heard, Kenny Dope ou encore Nina Kraviz ont par exemple déposé leurs valises pour quelques jours dans les Alpes valaisannes afin de pouvoir découvrir les spécialités locales et profiter... des joies de la neige.

Un prix aux chouettes retombées

En février 2017, le Polaris avait remporté le trophée Best Big Event 2016 lors des Swiss Nightlife Award. Ce prix, une chouette en bronze, a eu d'heureuses conséquences pour le festival. «Il nous a permis d'être reconnus par les pros, mais surtout, il nous a offert un gros coup de pub outre-Sarine», raconte l'organisateur. Ce dernier explique que grâce à ce prix, il a vendu 10% de billets supplémentaires en Suisse alémanique.

Polaris Festival

Infos: www.polarisfestival.ch

Ton opinion