Discord perd son populaire robot musical Groovy
Actualisé

MusiqueDiscord perd l’un de ses bots les plus populaires

YouTube, propriété de Google, a fait une victime de marque dans sa lutte contre les robots musicaux actifs sur la plateforme prisée des gamers.

Les habitués de Discord pourraient perdre encore d’autres bots musicaux.

Les habitués de Discord pourraient perdre encore d’autres bots musicaux.

discord/groovybot/photomontage

L’accès au Groovy Bot sur Discord, c’est bientôt fini. Son développeur Nik Ammerlaan a annoncé, «le cœur lourd», la fermeture le 30 août prochain du service «pour se mettre en conformité». Il va se plier à la mise en demeure reçue de YouTube, propriété de Google, pour violation des droits d’auteur.

Le Groovy Bot extrait l’audio des vidéos de YouTube pour permettre aux utilisateurs de Discord de l’écouter et de le partager sur les serveurs où le bot est installé. Il permet notamment d’organiser une soirée d’écoute sociale sur Discord.

Le 30 août, Groovy mettra fin à son service. Tous les utilisateurs Premium qui ont payé pour le service après cette date recevront un remboursement au cours des prochaines semaines

Nik Ammerlaan, popriétaire du Groovy Bot.

Il est devenu extrêmement populaire au cours des cinq dernières années, certaines estimations suggérant qu’il compte plus de 250 millions d’utilisateurs. Bien que Groovy Bot prenne en charge Spotify, YouTube, Soundcloud et d’autres services, «quelque chose comme 98% des morceaux joués sur Groovy provenaient de YouTube», a reconnu Nik Ammerlaan interrogé par «The Verge». La version Premium de Groovy Bot coûtait quelque 6 dollars par mois.

De son côté, Google a justifié sa position dans cette affaire en mentionnant «des violations de (ses) conditions de service, notamment la modification du service et son utilisation à des fins commerciales», ainsi que la violation des conditions d’utilisation de son interface de programmation (API).

Au tour de Rythm?

Rythm, le plus populaire des robots musicaux de Discord, pourrait être la prochaine victime de Google. «Nous ne prévoyons pas actuellement de nous arrêter», a cependant rassuré Jet, copropriétaire du bot Rythm, dans un message adressé à sa communauté d’utilisateurs. Rythm est installé sur près de 20 millions de serveurs Discord et dit avoir plus de 560 millions d’utilisateurs à son actif.

Discord aussi perdant

La suppression du populaire Groovy Bot et peut-être d’autres services de son genre ne fait pas non plus les affaires de Discord, en passe d’être valorisé à 15 milliards de dollars. Mais la plateforme se voit contrainte de soutenir ces mesures. «Nous prenons les droits d’autrui au sérieux et exigeons des développeurs qui créent des bots pour Discord qu’ils fassent de même», a-t-elle fait savoir, ajoutant qu’en cas de violation des droits d’autrui, même Discord pouvait prendre des mesures.

(laf)

Ton opinion

0 commentaires