Nasa: Discovery voit encore son décollage retardé

Actualisé

NasaDiscovery voit encore son décollage retardé

La Nasa a décidé vendredi de ne pas lancer la navette spatiale Discovery avant fin novembre.

Discovery ne décollera pas avant la fin du mois.

Discovery ne décollera pas avant la fin du mois.

La Nasa veut se donner le temps d'examiner une fuite d'hydrogène apparue sur son réservoir externe, a indiqué un porte-parole de l'agence spatiale américaine.

«La lancement est annulé jusqu'au 30 novembre pour se donner le temps de réparer la fuite», a déclaré Allard Beutel, le porte-parole du Centre spatial Kennedy. La prochaine tentative n'interviendra donc pas avant cette date, au plus tôt à 9h suisses, premier jour de la nouvelle fenêtre de tir qui se refermera normalement le 5 décembre, a précisé la Nasa.

«Nous voulons être sûrs, quand nous faisons la réparation, que nous comprenons d'abord la cause de la fuite et s'assurer que ça ne se reproduise pas», a expliqué Mike Moses, le directeur de l'équipe des responsables de la mission, lors d'une conférence de presse. «Nous devons de ce fait prendre notre temps et ne pas nous précipiter», a-t-il ajouté.

Mike Moses a aussi dit qu'une craquelure de plusieurs centimètres avait été détectée dans la mousse isolante sur le réservoir externe. Elle aurait pu potentiellement empêcher un lancement vendredi.

Le lancement de la navette américaine Discovery avait d'abord été reporté vendredi d'au moins 72 heures en raison d'une fuite d'hydrogène dans le mécanisme de remplissage du réservoir externe, avant que la Nasa ne décide de se donner plus de temps.

La prochaine fenêtre de tir pour le dernier lancement de Discovery, est déterminée par l'angle du soleil par rapport à la Station spatiale internationale et s'ouvrira le 30 novembre. Un porte parole de la Nasa avait indiqué précédemment, à tort, le 1er décembre comme premier jour de cette fenêtre.

(ats/afp)

Ton opinion