Google : Discussion pour la création d'une voiture autonomne

Actualisé

Google Discussion pour la création d'une voiture autonomne

Sera-t-il bientôt possible de se passer de conducteur? Le géant américain se penche en tout cas sur la question.

Google envisage la voiture sans conducteur.

Google envisage la voiture sans conducteur.

Google a engagé des discussions avec la plupart des grands constructeurs automobiles mondiaux pour donner un coup d'accélérateur à son projet de commercialiser d'ici 2020 des voitures sans conducteur, a déclaré mercredi le responsable du programme. Le géant d'Internet a également constitué un réseau de fournisseurs.

«Nous ferions preuve de négligence si nous ne discutions pas avec (...) les plus grands constructeurs automobiles. Ils ont beaucoup à offrir», a dit Chris Urmson, avant de les énumérer. Parmi eux figurent General Motors, Ford, Toyota, Daimler et Volkswagen.

«Si nous débarquions en disant que nous pouvons faire mieux, ce serait arrogant», a souligné Chris Urmson.

Google n'a pas encore décidé s'il allait développer lui-même des voitures autonomes ou s'il allait agir davantage comme un fournisseur de systèmes et de logiciels pour les constructeurs déjà en place.

Essais de prototypes

Le géant américain d'Internet «ne voit pas d'obstacle réglementaire particulier» à son projet de voiture sans conducteur, a dit Chris Urmson. Google a tenu l'agence américaine de la sécurité routière informée «dès les premières phases de (son) programme», a poursuivi le chef du projet. «Le pire de notre part aurait été de la prendre par surprise», a-t-il dit.

Le groupe américain travaille avec des équipementiers automobiles tels que Continental, Robert Bosch, ZF et LG Electronics, a précisé Chris Urmson. Ses prototypes utilisent des microprocesseurs fabriqués par Nvidia, une entreprise de la Silicon Valley fournissant déjà divers constructeurs dont Mercedes-Benz.

Google va bientôt commencer à déployer plusieurs prototypes pour procéder à des essais. L'apparence austère de ces prototypes ne préfigure pas nécessairement la ligne qu'auront les voitures éventuellement commercialisées, a souligné Chris Urmson. (ats)

Ton opinion