Actualisé 20.09.2018 à 19:32

Il avoueDisney a sorti «trop» de «Star Wars» et «trop vite»

Après les résultats décevants de «Solo», le PDG de Disney reconnait que la compagnie a un peu trop poussé la cadence. Les choses vont changer.

Disney a sorti «trop» de films de l'univers «Star Wars» «trop vite», a estimé le PDG du groupe Bob Iger dans un entretien au site spécialisé «The Hollywood Reporter» publié jeudi, annonçant que le rythme allait ralentir.

«J'ai pris la décision de la cadence, et en y repensant, je pense que l'erreur que j'ai faite --c'est ma responsabilité-- a été un peu trop, trop vite», a reconnu Bob Iger, PDG de The Walt Disney Company.

Coup de frein

«Vous pouvez vous attendre à un ralentissement», a-t-il ajouté. «Cela ne veut pas dire que nous n'allons plus faire de films», a-t-il précisé.

Même s'il a rapporté près de 400 millions de dollars dans le monde, selon le site spécialisé Box Office Mojo, «Solo: A Star Wars Story», sorti fin mai, a été une déception. Les recettes du film se situent sensiblement derrière les huit volets officiels de la saga, mais sont aussi largement devancées par «Rogue One: A Star Wars Story» (1,05 milliard de dollars) qui, tout comme «Solo», est lié à l'univers «Star Wars» mais ne s'inscrit pas directement sur son axe majeur.

Le réalisateur J.J. Abrams, qui avait déjà mis en scène «Le réveil de la force» (le 7e épisode), travaille actuellement à l'épisode 9 de la saga, dont la sortie est prévue en 2019.

Au conditionnel

Disney avait annoncé, en novembre 2017, qu'une nouvelle trilogie suivrait la troisième. En février, le groupe avait également révélé que de nouveaux longs métrages de l'univers «Star Wars» seraient réalisés par les créateurs de la série à succès «Game of Thrones». L'intrigue devait être séparée des aventures de Luke Skywalker et des dynasties de Jedi, au coeur de l'actuelle trilogie et de la nouvelle trilogie. Autant de projets qu'il faut désormais évoquer au conditionnel.

«Nous sommes à un stade où nous allons devoir prendre des décisions sur ce qui suivra (le film de) J.J.», a expliqué Bob Iger. «Mais je pense que nous allons être un peu plus prudents sur le volume et la cadence.»

Disney contrôle «Star Wars» depuis le rachat, en 2012, de Lucasfilm, la société de production de George Lucas, créateur de «La guerre des étoiles». (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!