Tradition: Disneyland autorise la barbe à ses employés

Actualisé

TraditionDisneyland autorise la barbe à ses employés

Le célèbre parc d'attractions assouplit le code vestimentaire de son personnel. Le porte-parole du groupe justifie cette décision.

par
cst
Le parc à thèmes Disneyland de Hong Kong a été créé en 2005; il s'agit du dernier-né du géant américain.

Le parc à thèmes Disneyland de Hong Kong a été créé en 2005; il s'agit du dernier-né du géant américain.

A compter du 3 février prochain, les salariés des Disneyland des Etats-Unis pourront arborer sans complexe –ou presque– leur pilosité. Annoncée dans les colonnes du Los Angeles Times, la nouvelle a ravi bon nombre d'employés en mal de virilité.

Selon le porte-parole de Disney, il devenait urgent de moderniser l'institution: «même si nous faisons attention à maintenir notre héritage et l'intégrité de notre marque, nous avons décidé après un examen récent de nos règles qu'il était temps de les actualiser.»

Pas plus de 6 millimètres

Les nouvelles directives permettront aux hommes de porter une barbe ou un bouc tant que la longueur des poils n'excède pas les 6 millimètres. Du côté du personnel féminin, rien ne change puisque les dernières modifications (concernant le port de collants et la largeur de bretelle des débardeurs) datent de 2010.

En 1997, la socio-anthropologue Véronique Chesneaux a décortiqué les usages vestimentaires imposés aux travailleurs dans «Les coulisses de Disneyland Paris». Sensible au choc des cultures, elle y évoque les tensions causées par l'intransigeance américaine confrontée aux mœurs françaises.

Ton opinion