Disparition de Maddie: perquisition chez un divorcé
Actualisé

Disparition de Maddie: perquisition chez un divorcé

La police portugaise a effectué une perquisition dans une villa proche du complexe touristique du sud du Portugal d'où a disparu le 3 mai la petite Britannique.

La villa appartient à un homme divorcé de nationalité britannique, qui est interrogé.

Le Britannique, qui vit avec sa mère et son fils de trois ans, est interrogé dans les locaux de la police, a confirmé la mère à un reporter de la chaîne britannique Sky News. Cette femme, également de nationalité britannique, a souligné que son fils n'avait pas été arrêté.

La villa se trouve à Praia da Luz à une centaine de mètres de l'endroit d'où la petite Madeleine (3 ans) a disparu. L'homme a été employé par la police au cours de l'enquête comme traducteur pour interroger des témoins, selon les journalistes de Sky News sur place, qui l'ont interrogé à plusieurs reprises.

Comportement étrange

Selon Lusa, la police a décidé de perquisitionner la villa à la suite d'une dénonciation d'une journaliste britannique travaillant pour le «Sunday Mirror». Elle a confié avoir trouvé étrange le comportement de cet homme pendant les jours qui ont suivi la disparition de la fillette, d'après l'agence portugaise.

Madeleine McCann a disparu alors qu'elle dormait en compagnie de son frère Sean et de sa soeur Amélie, des jumeaux âgés de deux ans, dans un appartement d'un complexe hôtelier où elle passait des vacances avec ses parents, alors que ces derniers dînaient dans un restaurant à une cinquantaine de mètres de là.

Sa disparition et les recherches lancées pour la retrouver ont déclenché une intense émotion au Portugal et en Grande-Bretagne.

(ats)

Ton opinion