France 2: Dispute simulée, script et bidonnages en tout genre
Actualisé

France 2Dispute simulée, script et bidonnages en tout genre

La production de «Toute une histoire» a été vivement critiquée par une ancienne participante.

par
mja
Norah a beaucoup apprécié la présentatrice Sophie Davant.

Norah a beaucoup apprécié la présentatrice Sophie Davant.

photo: Kein Anbieter/Barbereau

Habituellement, ce sont «Tellement vrai» et «Confessions ­intimes» qui font l'objet d'accusations de bidonnage. Aujourd'hui, c'est à «Toute une histoire» de s'y coller. Une ex-participante à l'émission a expliqué sur le site du «Nouvel Obs» à quel point elle a mal vécu cette expérience.

En 2013, Norah avait accepté de témoigner sur la différence d'âge entre son copain et elle. Pour enrichir le programme, la production a voulu tourner un reportage sur la vie quotidienne du couple, chose dont la jeune femme n'avait pas été mise au courant avant de dire «oui» au projet. Conciliants, les amoureux ont accepté. Ils ont toutefois été énervés quand on leur a dit que leur ville du nord de la France n'était pas assez ­«glamour» et qu'il fallait faire le tournage à Paris. Et sur place, rien ne s'est arrangé.

«On a reçu un script sur ce que l'on devait faire. En fait, ils présentaient toutes leurs demandes comme des choses ­raisonnables, mais ils allaient beaucoup trop loin», écrit-elle. La production, obsédée par l'idée de faire parler de son envie d'enfant à Norah et des réticences de son compagnon, leur a fait «aborder des couples avec enfant dans la rue, pour parler de ce souci avec eux». Elle leur a également demandé de feindre une dispute, et a ­filmé un rendez-vous improvisé chez un psy sorti de nulle part.

Seule la présentatrice, ­Sophie Davant, a trouvé grâce aux yeux de Norah, qui l'a ­trouvée «extrêmement gentille et professionnelle». Contactée par nos soins, la production n'a pas commenté l'affaire.

Ton opinion