Genève: Distribution de planètes pour fêter Noël
Publié

GenèveDistribution de planètes pour fêter Noël

Des militants pro-climat ont paradé au centre-ville pour dénoncer la décision du Conseil national sur la loi CO2.

par
Maria Pineiro

«Le lobby des fossiles tient bien le Parlement, tant pis si le climat a un petit dérèglement. Taxer le CO2, vous n'y pensez pas!» C'est en chantant à tue-tête dans les rues basses qu'une trentaine de pro-climat ont fêté Noël à leur manière

Les activistes de BreakFree ne décolèrent pas après le refus du Conseil national de la loi sur le CO2. Jeudi, à l'appel du collectif Break Free, ils ont participé à Genève, dans les rues basses, à la «parade de Noël des énergies fossiles». «Grimés» en élus de droite ou en père Noël, ils voulaient dénoncer les liens entre certains conseillers nationaux et les entreprises ou associations actives dans les énergies fossiles. Dans leur viseur, les groupes parlementaires PLR et UDC.

C'est en entonnant des chants de Noël détournés qu'ils ont distribué des bons cadeaux aux passants «pour cinq planètes de rechange» ou «pour la déforestation de 100 hectares en Amazonie» avec plus ou moins de succès. «Nous voulons être en décalage dans cette période dévolue aux achats de cadeaux tout en maintenant la pression avant les discussions qui prendront place au début de l'année au sein du Conseil des Etats», a indiqué Guillaume Durin du collectif Break Free.

Ton opinion