Actualisé 24.10.2009 à 19:00

Votations fédéralesDivisé, le Parti chrétien conservateur perd des membres

Le Parti chrétien conservateur (PCC) s'oppose à l'initiative anti-minarets. Cette décision a poussé un tiers de ses membres à quitter les rangs.

Pour un petit parti, ces départs ne sont pas sans conséquence: ses cinq sections cantonales sont dissoutes.

Créé il y a 15 ans, le PCC avait des sections cantonales dans les cantons de Zurich, Aarau, Lucerne, St-Gall et en Thurgovie, indique samedi le parti dans un communiqué. «Actuellement, nous comptons moins de 1000 membres», a expliqué à l'ATS le président du PCC Lukas Brühwiler-Frésey, à l'issue de l'assemblée générale du parti à Lucerne.

Le «non» à l'initiative anti-minarets avait déjà été voté en janvier lors d'une réunion à huis-clos. Pour le parti, une interdiction de construire des minarets contredit ses valeurs catholiques et sociales.

Sur les deux autres objets soumis en votation le 29 novembre, le PCC a voté «non». Il s'oppose à l'initiative visant à interdire les exportations de matériel de guerre qu'il juge trop extrême et ne veut pas d'un financement spécial du trafic aérien.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!