Thurgovie: Dix chats «sauvés» ont dû être euthanasiés

Actualisé

ThurgovieDix chats «sauvés» ont dû être euthanasiés

Dix-huit félins, vivants mais négligés, ont été saisis la semaine passée au domicile d'une femme à Müllheim. Plusieurs d'entre eux ont finalement été piqués.

par
taw/ofu

La police et les services vétérinaires ont fait une atroce découverte, la semaine passée, à Müllheim (TG). En plus de chiens ou de lapins en mauvaise santé, ils sont tombés, au domicile d'une femme, sur 21 chats morts dans un congélateur au milieu des aliments. Les autorités avaient finalement saisis 18 chats, 2 chiens, 4 lapins, 7 poulets et 4 gerbilles en mauvaise santé.

On apprend désormais que 10 chats n'ont pas pu être sauvés et qu'ils ont été euthanasiés, rapporte «20 Minuten», citant un communiqué des services vétérinaires thurgoviens.

Des chats de l'étranger

Les animaux qui ont dû être piqués souffraient tous de maladies incurables ou avaient un comportement fortement perturbé. La plupart des 18 chats retrouvés au domicile de la Thurgovienne viennent de l'étranger, notamment d'Espagne et de Biélorussie.

Les autorités déconseillent de faire venir des animaux depuis l'étranger. L'importation de chats ou de chiens cause régulièrement des problèmes, notamment parce que ces bêtes sont souvent peu voire pas du tout sociabilisées. Et comme les animaux sont souvent sauvages, ils sont porteurs de maladies.

Procédure en cours

Yvonne Escher, une protectrice des animaux alémaniques, reproche aux autorités thurgoviennes de ne pas être intervenues plus tôt. En 2009, elle avait en effet déjà filmé les environs de la maison de Müllheim. Les images avaient révélé des gamelles sales, des chats avec les yeux remplis de pus et des litières pleines d'excréments. Après la publication de cet enregistrement, l'habitante des lieux avait été frappée par une interdiction partielle de détenir des animaux. Elle semble l'avoir totalement ignoré à la vue des récents événements.

Une enquête a été ouverte la semaine passée contre elle pour violation de la loi sur la protection des animaux. Elle risque désormais une interdiction totale de détenir des animaux.

Ton opinion