Dix-huit morts dans une explosion en Afghanistan
Actualisé

Dix-huit morts dans une explosion en Afghanistan

Dix-huit personnes ont été tuées dans une explosion survenue mardi devant le siège du gouvernorat de la province de Helmand dans le sud de l'Afghanistan, a indiqué la police.

Un autre attentat a fait plusieurs blessés dans les rangs de l'OTAN à Kaboul.

«C'était un attentat-suicide. Dix-huit personnes ont été tuées et dix-huit blessées» à Lashkar Gah, dans la province de Helmand, a précisé le général de police Mohammad Nabi Mullahkhail, soulignant que trois des tués étaient des policiers. Dans un premier temps, des témoins avaient indiqué que l'explosion s'était produite au passage d'un convoi de l'OTAN.

Des soldats de l'OTAN se trouvaient dans le secteur au moment de la déflagration mais aucun d'entre eux n'a été blessé, a indiqué un porte-parole de l'Alliance atlantique.

Le point de contrôle, situé près du bureau du gouverneur et de la grande mosquée, a été installé pour fouiller les participants à une cérémonie dans le lieu de culte en vue du pèlerinage annuel à la Mecque.

A Kaboul, un attentat à la bombe contre un convoi de l'OTAN a fait mardi plusieurs blessés, dont des soldats de l'Alliance, ont annoncé la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan en Afghanistan et la police afghane. «Les premiers éléments indiquent que c'était une bombe placée sur le bord de la route», a-t-il souligné.

Quatre policiers afghans avaient été tués dans un attentat suicide le 18 septembre à Kaboul, ainsi que 17 autres personnes, dont quatre militaires canadiens, dans deux autres attentats, près de Kandahar (Sud) et à Herat (Ouest) le même jour. (ats)

Ton opinion