Actualisé 27.07.2011 à 16:01

Espace temporaireDix jours de réflexion sur la culture à Genève

La place de la culture dans la ville sera au coeur de la 2e édition d'Espace temporaire, du 29 septembre au 9 octobre, à Genève.

Expositions, installations, concerts, performances et débats composent le programme de la 2e édition d'Espace temporaire qui portera sur les «Off Spaces».

«Le thème renvoie aux lieux habituellement fermés au public», a indiqué mercredi devant les médias Séverin Guelpa, membre de l'association Espace temporaire. Pendant dix jours, une trentaine d'artistes suisses, allemands, néerlandais, français et roumains investiront ces espaces situés dans un vaste périmètre allant de la Praille à Plainpalais, en passant par les Acacias et les Vernets.

Espace temporaire a choisi ce périmètre en raison du projet d'urbanisation qui doit y voir le jour. «C'est important que la culture indépendante soit invitée au développement de ce futur quartier», a relevé Séverin Guelpa. L'association a vu le jour en 2007, à la suite de la fermeture des lieux de création indépendante, une problématique qui n'est pas propre à Genève.

Sauna éphémère

Certaines installations artistiques occuperont des espaces publics extérieurs, comme le projet «Detox», un sauna éphémère et bricolé d'un collectif de Hambourg ou encore le projet qui sera créé in situ par les Roumains de StudioBASAR. Espace temporaire souhaite aussi investir des wagons des CFF qui desservent le périmètre. Des tractations et demandes d'autorisation sont en cours.

Deux parcours seront organisés pour le public, et deux tables rondes - sur la place de l'art contemporain dans l'espace public et sur la Genève de 2050 - réuniront artistes, urbanistes, architectes et autorités politiques. Des soirées festives sont aussi agendées, notamment à la caserne militaire des Vernets.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!