Actualisé 22.04.2020 à 21:11

Coronavirus

Dix millions de francs pour la presse fribourgeoise

Une dizaine de députés demandent la création d'un fonds de soutien pour les médias écrits ayant leur siège dans le canton de Fribourg.

de
xfz
"La Liberté" est un journal très apprécié dans le canton de Fribourg.

"La Liberté" est un journal très apprécié dans le canton de Fribourg.

Keystone/photo d'illustration

«Alors que l'on nous demande de demeurer chez nous, le besoin d'informations n'a rarement été aussi présent qu'à l'heure actuelle.» C'est ainsi que débute le mandat déposé jeudi par une dizaine de députés fribourgeois (deux PS, deux PDC, un UDC, deux PLR et trois Verts), qui demandent la création d'un fonds de soutien d'un montant de 10 millions de francs aux médias écrits ayant leur siège dans le canton de Fribourg.

Cette aide à la presse régionale est nécessaire, car cette dernière informe «la population de l'état de la situation sanitaire, des conférences de presse des autorités cantonales et de la manière de

nous comporter pour éviter la propagation du virus, estiment les députés. Paradoxalement, au moment où toute la population la lit, elle doit affronter une crise financière due au manque soudain d'annonceurs publicitaires. Il existe un risque certain que ce virus ne sonne pas seulement le glas des personnes physiques, mais qu'il mette aussi à terre les titres fribourgeois.»

Si la création de ce fonds est acceptée, il appartiendra au Canton d'en régler la répartition. Cela étant, le délai de réponse est fixé au 9 décembre. A noter que parmi les titres fribourgeois francophones, les journaux «La Liberté», basé à Fribourg, «La Gruyère», à Bulle et «Le Messager», à Châtel-Saint-Denis sont tous les trois plus que centenaires.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!