A Annemasse, un amateur de rodéo urbain prend 10 mois avec sursis

Publié

Annemasse (F)Dix mois avec sursis pour un amateur de rodéo urbain

Un jeune homme de 22 ans a été pincé le 16 septembre, en train de faire crisser les pneus de son puissant bolide. Il a été condamné dans la foulée.

La police français a récemment intensifié sa lutte contre les rodéos urbains.

La police français a récemment intensifié sa lutte contre les rodéos urbains.

AFP

Ironie du sort, une heure avant d’être interpellé, l’individu avait été sensibilisé par les forces de l’ordre à l’interdiction des rassemblements motorisés et des rodéos urbains. Il n’en a eu cure. Le vendredi 16 septembre, à 23h15, ce jeune homme de 22 ans a été pincé juste à côté de l’aérodrome d’Annemasse alors qu’il réalisait des «burns» (figure faisant fumer les pneus et laissant des traces sur le bitume) sur un rond-point au volant de sa BMW série 3.

Il a alors perdu le contrôle de son bolide et s’est retrouvé nez à nez avec un véhicule de police, rapporte «Le Messager». Des vidéos de six rodéos ont été retrouvées dans son téléphone portable. Jugé lundi 19 septembre, il a été condamné à dix mois de prison avec sursis. Il a par ailleurs écopé de six mois de retrait de permis et son automobile a été placée sous scellés.

(jef)

Ton opinion