Dix personnes inculpées dans le compte autoroutier valaisan

Actualisé

Dix personnes inculpées dans le compte autoroutier valaisan

Sion - Dix personnes ont été inculpées dans l'affaire des paiements anticipés au chantier de l'autoroute A9, dans le Haut-Valais.

Sept collaborateurs de la Section des routes nationales du Haut-Valais devront répondre de gestion déloyale des intérêts publics et de faux dans les titres dans l'exercice de fonctions publiques. Les trois autres inculpés sont des collaborateurs d'un consortium privé d'ingénieurs.

Les sept collaborateurs de la Section des routes nationales du Haut-Valais sont soupçonnés d'avoir permis, en établissant de fausses situations, de procéder à des prépaiements à des entreprises avant même qu'elles aient réalisé les prestations, a communiqué mardi le juge d'instruction Jean-Pierre Greter. La différence entre les paiements effectués et les prestations encore à exécuter s'élève à 13 millions de francs pour l'un des chantiers. Le préjudice financier pour les collectivités publiques atteint plus d'un demi-million de francs.

Il est aussi reproché à l'un des collaborateurs de la Section des routes nationales du Haut-Valais d'avoir, en automne 2004, fourni à l'Office fédéral des routes des renseignements inexacts sur l'utilisation du budget. Cela aurait permis d'obtenir une adaptation du crédit de 12 millions de francs. Cet argent aurait dû être attribué à d'autres cantons ou rester dans les caisses de la Confédération. Le collaborateur concerné est inculpé d'escroquerie et de faux dans les titres.

Trois collaborateurs d'un consortium privé d'ingénieurs chargé de la direction locale de trois des chantiers ont par ailleurs été inculpés de gestion déloyale et de faux dans les titres.

Les personnes impliquées ayant tenté de justifier leur comportement en invoquant une pratique largement répandue, l'inspection cantonale des finances a examiné dix autres chantiers, mais n'y a pas constaté d'irrégularités.

L'affaire a éclaté au printemps 2006. Des irrégularités ont été constatées dans le décompte de travaux sur l'autoroute A9, à proximité de Gampel/Steg. Les chantiers en cause sont le tunnel de Riedberg, la tranchée couverte de Tourtemagne, la galerie de ventilation de Groshüs, la fouille du portail d'entrée de Groshüs et les ponts de Staldbach. (ats)

Ton opinion