Licenciements: Dix postes supprimés à la rédaction de «24 heures»
Actualisé

LicenciementsDix postes supprimés à la rédaction de «24 heures»

C'était la «consternation» mercredi chez «24 heures» après l'annonce de la suppression de dix postes à la rédaction.

«Nous sommes tous choqués et inquiets pour l'avenir du journal», a déclaré Gilles Simond, de la Société des collaborateurs (SDC).

«Beaucoup de bruits circulaient. On sentait venir l'annonce d'économies, mais son ampleur nous a choqué. D'autant plus que «24 heures» avait déjà perdu pas mal de postes par le passé, notamment 8,5 postes en novembre dernier», a ajouté M. Simond.

La SDC déplore l'annonce de neuf licenciements et un départ à la retraite anticipée pour la seule rédaction de «24 heures». Elle a convoqué jeudi en milieu de journée une assemblée générale pour décider des suites à donner à ce train de mesures.

(ats)

Ton opinion