Natation: Djakovic et Mityukov éliminés en demi-finale aux Mondiaux

Actualisé

NatationDjakovic et Mityukov éliminés en demi-finale aux Mondiaux

La finale du 200 m nage libre se disputera sans Suisse lundi à Budapest. La médaille d’or semble promise au Roumain David Popovici. Caeleb Dressel a lui ajouté un titre de plus à son palmarès.

Antonio Djakovic ne verra pas la finale du 200 mètres nage libre.

Antonio Djakovic ne verra pas la finale du 200 mètres nage libre.

imago images/Insidefoto

Antonio Djakovic s’est offert un instant de suspense. À la force d’un finish de feu dans la première demi-finale du 200 m nage libre des Mondiaux de Budapest, le Thurgovien a arraché la 4e place qui aurait pu lui ouvrir les portes de la finale. Dans la foulée, il voyait sept des huit nageurs de la seconde course lui passer devant, emmenés par un David Popovici irrésistible. Son parcours s’arrêtait là. Tout comme celui de son compatriote Roman Mityukov. Le Tessinois n’est pas parvenu à tenir le rythme de feu de la deuxième série, qu’il a bouclée en dernier. La finale se disputera lundi.

Pour Caeleb Dressel, ça fait quinze

La journée de dimanche a surtout fait des heureux dans le clan américain. Caeleb Dressel a été sacré champion du monde du 50 m papillon, remportant ainsi le 15e titre mondial de sa carrière. Tenant du titre et déjà vainqueur avec ses coéquipiers du relais 4x100 m samedi, Dressel a devancé le vétéran brésilien Nicholas Santos, 42 ans, et un autre Américain, Michael Andrew.

En parallèle, l’Américaine Torri Huske a glané l’or du 100 mètres papillon. Elle s’est imposée en 55’64 avec une demi-seconde d’avance sur la Française Marie Wattel, sacrée championne d’Europe l’an dernier dans le même bassin (56’14). Le podium a été complété par la Chinoise Zhang Yufei en 56’41.

C’est toujours une Américaine, Alex Walsh, qui a enlevé le 200 m 4 nages. Devant l’Australienne Kaylee McKeown et une… Américaine, Leah Hayes.

Quant au titre du 100 m brasse, il est devenu propriété de l’Italien Nicolo Martinenghi. En l’absence du maître absolu sur cette distance, le champion du monde et champion olympique, Adam Peaty, blessé à un pied. Martinenghi est resté à distance du record du monde de Peaty et a signé un chrono de 58’26, ce qui lui a permis de devancer le Néerlandais Arno Kamminga (58’62) et l’Américain Nic Fink (58’65). Il s’agissait de la première médaille de l’Italie dans ces Mondiaux.

(AFP / Sport-Center)

Ton opinion

4 commentaires