Tennis: Djokovic a souffert face à Tiafoe, mais il a fini par passer

Publié

TennisDjokovic a souffert face à Tiafoe, mais il a fini par passer

Le No1 mondial a été accroché par l’Américain, mais il s’en est sorti en quatre sets. La tableau féminin a perdu la Canadienne Bianca Andreescu, alors que la promenade se poursuit pour Serena Williams.

Novak Djokovic a été malmené par Frances Tiafoe.

Novak Djokovic a été malmené par Frances Tiafoe.

AFP

Novak Djokovic a été malmené, mais il a su imposer sa loi face au valeureux américain Frances Tiafoe (64e mondial), 6-3 6-7 (3/7) 7-6 (7/2) 6-3, ce mercredi au 2e tour de l’Open d’Australie.

Le No 1 mondial n’a pas joué son meilleur tennis, mais il a su élever son niveau et surtout la pression sur son adversaire aux moments importants. Il affrontera encore un Américain au 3e tour, Taylor Fritz (31e), qui est venu à bout de son compatriote Reilly Opelka (38e) 4-6, 7-6 (8/6), 6-7 (4/7), 7-6 (7/5), 6-2.

Un avertissement décisif

«Si j’avais le choix, je préfèrerais ne pas avoir ce genre de match la première semaine», a reconnu le Serbe qui a dû composer avec une forte chaleur et un adversaire qui a produit «un match fantastique».

De nouveau menacé dans la 3e manche, après avoir cédé la deuxième au tie-break, Djokovic a retrouvé son statut de patron dans le jeu décisif pour prendre l’avantage. «J’ai la chance de m’en être sorti, en particulier dans le 3e set où il a très bien joué», a-t-il estimé.

Thiem sans aucun souci

L’Autrichien Dominic Thiem (3e mondial) poursuit tranquillement sa route à l’Open d’Australie. Il a éliminé ce mercredi l’Allemand Dominik Köpfer (70e) au 2e tour, 6-4 6-0 6-2. Pour tenter de rallier les 8es, le finaliste de l’an dernier à Melbourne devra vaincre le vainqueur de la rencontre entre le fantasque Australien Nick Kyrgios (47e), toujours gonflé à bloc lorsqu’il joue devant son public, et le jeune Français Ugo Humbert (34e). / AFP

Sous la pression de son adversaire, mais également parce qu’il sent qu’il a une chance à jouer, Tiafoe s’est énervé et a récolté un avertissement dans le 4e set qui fait basculer définitivement la rencontre. «On a fait un match de grande qualité, il a tout donné et malheureusement pour lui, il a écopé d’un avertissement qui l’a privé d’un premier service à 30-30, ce qui m’a permis de mener 30-40», a analysé Djokovic. Il a en effet saisi sa chance de faire le break pour mener 4-3 et enchaîner facilement sur son service 5-3.

Sentant son adversaire sur le point de craquer, Djokovic a encore augmenté la pression pour finalement profiter d’une double faute de Tiafoe sur balle de match. «La surface a changé, c’est vraiment la plus rapide que j’ai connue ici sur la Rod Laver Arena. Il faut avoir un bon service, sinon ça peut être compliqué», a-t-il souligné en pensant déjà à la suite.

Un retour raté pour Bianca Andreescu

L’Open d’Australie n’aura duré qu’un tour pour Bianca Andreescu. La No 9 mondiale, très attendue pour son retour sur le circuit après 15 mois d’absence, a été éliminée mercredi dès le 2e tour par Su Wei Hsieh, 71e mondiale, en deux sets, 6-3 6-2. En manque de repères et trop inconstante, la Canadienne, qui avait remporté l’US Open 2019, n’a pas réussi à résister au jeu solide de la Taïwanaise.

Elle n’a d’ailleurs pas caché certains regrets à l’issue du match: «Quand je suis sortie du court, j’ai dit à mon entraîneur à quel point j’étais déçue de n’avoir que ça à donner. Car j’ai donné tout ce que j’avais aujourd’hui. C’est sans doute ça qui est le plus frustrant.»

Serena Williams, elle, continue de dérouler à l’Open d’Australie. Elle s’est imposée ce mercredi en 1h10 face à la Serbe Nina Stojanovic (99e), 6-3 6-0, pour filer au 3e tour. Au premier tour, l’ancienne No 1 mondiale (aujourd’hui 11e), en quête d’un 24e titre record en Grand Chelem, avait déjà été expéditive, n’abandonnant que deux petits jeux à son adversaire, Laura Siegemund.

Par contre, sa sœur aînée Venus a été balayée par Sara Errani. L’Italienne, 134e mondiale et issue des qualifications, a été sans pitié pour finalement laminer Venus Williams 6-1 6-0. L’Américaine (81e mondiale et âgée de 40 ans) était nettement diminuée physiquement, mais elle a tenu a jouer jusqu’au bout. Blessée à un genou et à une cheville, l’aînée des sœurs Williams, finaliste à Melbourne en 2003 et en 2017 mais jamais lauréate, a été soignée sur le court, mais a refusé d’abandonner. / AFP

()

Ton opinion

31 commentaires