Roland-Garros: Djokovic attend Dimitrov
Actualisé

Roland-GarrosDjokovic attend Dimitrov

Novak Djokovic aura bien droit à un premier test d'envergure samedi à Roland-Garros, en 16e de finale.

Facile vainqueur (6-2 6-0 6-2) de Guido Pella jeudi, le no 1 mondial retrouvera Grigor Dimitrov (no 26) pour une revanche du 2e tour du Masters 1000 de Madrid remporté par le Bulgare.

Même l'interruption due à la pluie survenue en milieu de deuxième set n'a pas perturbé la marche en avant de Novak Djokovic. Le finaliste de l'édition 2012 n'a mis que 1h26' pour vaincre la résistance de Guido Pella, un gaucher de 23 ans qui a fait sa première apparition dans le top 100 en fin de saison dernière grâce à sa victoire dans la finale du circuit Challenger. Il a dû faire face à une seule balle de break - qu'il a écartée -, ne concédant que 20 points sur son engagement.

Grigor Dimitrov ne s'est lui non plus guère attardé sur le court jeudi. Le Bulgare de 22 ans a dominé l'invité français Lucas Pouille (ATP 324) 6-1 7-6 6-1 en 1h48' dans un match également interrompu par une averse. Il abordera donc son premier 16e de finale en Grand Chelem en pleine possession de ses moyens. Cette fraîcheur physique ne sera pas de trop au moment de défier Novak Djokovic, qui a fait de ces Internationaux de France son principal objectif de l'année. La star montante du circuit ATP manque en effet encore de «coffre».

Vainqueur 7-6 6-7 6-3 du Serbe à Madrid, Grigor Dimitrov a ainsi la fâcheuse habitude de souffrir de crampes dans les moments «chauds» des matches importants. Cela avait été le cas dans la capitale espagnole, ce qui ne l'avait pas empêché de s'imposer devant un Novak Djokovic diminué pour sa part par des douleurs à la cheville droite. Les crampes l'avaient également handicapé dans son premier quart de finale de Masters 1000 ce printemps à Monte-Carlo, où il s'était incliné 6-2 2-6 6-4 devant Rafael Nadal, ou l'an dernier à Roland-Garros dans un 2e tour perdu en quatre sets face à Richard Gasquet.

Dimitrov impatient

«Dimitrov est devenu difficile à battre. J'aurai besoin d'être au top de mon jeu», soulignait Novak Djokovic. «Mais ici, c'est au meilleur des cinq sets et j'espère que tout le travail que je fais va jouer en ma faveur. On verra jusqu'où il peut aller. Il a le potentiel, les coups, le talent, c'est sûr. Mais le chemin est encore long. Maintenant, il faut voir s'il est prêt à travailler dur et à quel point il sera dédié à ce métier. C'est l'unique voie dans le tennis moderne qui est devenu tellement plus compétitif.»

Grigor Dimitrov attendait pour sa part avec impatience cet affrontement. «C'est un match qui m'intéresse beaucoup. J'espère que je vais réussir à ce moment-là à sortir mon meilleur tennis. Je pense que je joue bien, je sais que je peux sortir un peu plus de folie dans mon jeu, je pense que peut-être le prochain tour m'aidera à faire cela», lâchait le Bulgare, bien conscient qu'il ne peut pas se reposer sur son succès madrilène. «Ici c'est un Grand Chelem. Je crois que vous vous connectez différemment mentalement. Mais tout peut se passer pendant ce match. On joue contre le numéro un mondial, c'est vraiment un plaisir, c'est vrai, mais il faut aussi penser à soi, et sortir le meilleur de soi.» (ats)

Ton opinion